La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 188,05
    -356,67 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Services « à la carte » versus « offre groupée » : méfiez-vous du package de votre banque

·1 min de lecture
LCL Essentiel
LCL Essentiel

Le principe des offres groupées est simple (sur le papier) : pour un tarif fixe mensuel, vous bénéficiez d'un bouquet de prestations. Par exemple, aucuns frais de tenue de compte, la gestion du compte sur internet et les virements gratuits, des alertes par SMS, un envoi de chéquier sans frais, un découvert autorisé de x euros, voire l'obtention d'une assurance des moyens de paiement. Si les services compris dans le package sont effectivement des services auxquels vous recourez souvent, cela peut être rentable d'opter pour cette offre. Mais certaines prestations peuvent alourdir inutilement la facture si vous n'en avez aucun besoin...

Jusqu'à 58 euros de surcoût annuel pour notre profil Premium

Dans notre étude 2022 des Trophées Tarifs de la Banque, nous avons ainsi identifié plusieurs banques traditionnelles chez lesquelles nos clients-types Classique ou Premium (voir la méthodologie) feraient mieux de payer les services à la carte plutôt que de souscrire à l'offre groupée vendue par leur banque. Si la différence ne se joue parfois qu'à quelques euros (et ne mérite pas forcément que le client fasse une étude comparative poussée), elle peut cependant être plus conséquente et dépasser les 20 euros par an. Avec même un pic à 58 euros de surcoût (soit +24%) dans certains établissements pour le profil Premium ! Ces dépassements de plusieurs dizaines d'euros concernent notamment plusieurs caisses du Crédit Mutuel, quelques enseignes Crédit Agricole, Axa Banque ou encore le CIC.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Trophées de la banque : et les banques les moins chères sont…
- Taxe foncière : les 10 villes où elle flambe en 2021
- Assurance auto et habitation : qui va augmenter ses tarifs en 2022 ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles