Publicité
Marchés français ouverture 7 h 38 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0749
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 405,72
    -219,44 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,28
    +44,53 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Semi-conducteurs : c’est quoi cet investissement de 7 000 milliards de dollars de Sam Altman ?

ALTMAN_Illustration Capital:Bloomberg via Getty Images

Encore un projet fou. Après avoir transformé le domaine de l’intelligence artificielle générative, Sam Altman veut affronter l’un des plus grands défis auxquels fait face ce même secteur : la pénurie de puces électroniques, un composant essentiel présent dans votre ordinateur, votre smartphone, votre voiture, les avions, l’électroménager, les panneaux solaires, les consoles de jeux vidéo…

L’IA générative nécessite, elle aussi et en grande quantité, ces puces pour créer les modèles de langage tels que ChatGPT, dont OpenAI est propriétaire. Parvenir aux performances de ChatGPT, même les plus basiques, nécessite une puissance de calcul phénoménale permise par de nouvelles générations de semi-conducteurs. Pour faire simple, ces semi-conducteurs sont des matériaux qui font à la fois office de conducteur et d’isolant, pour permettre de contrôler le flux de courant dans les appareils électroniques. Leur production est extrêmement complexe et morcelée : rares sont les entreprises qui maîtrisent encore l'intégralité de la chaîne de production (Intel, Samsung, ou les européennes STMicroelectronics ou Infineon). Le marché des puces d’IA est aujourd’hui largement dominé par le géant Nvidia, seule entreprise à produire un certain type de semi-conducteurs indispensables au développement des modèles d’IA générative : les cartes graphiques (ou GPU en anglais).

La demande en croissance constante vient renforcer la tension sur un marché déjà saturé depuis la crise du Covid-19, comme l’illustrent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quand toute l’industrie de l’IA converge vers Cannes
Bourse : CAC 40, LVMH, Hermès, Dior, Renault, Carrefour, Total… au programme de Momentum
Pétrole : le prix du Brent bondit, regain de tension avec les Houthis et l’Iran
Fabrication de burrata, de gin… Et si vous offriez un atelier d’artisanat pour la Saint-Valentin ?
L'Oréal a enregistré un bénéfice net de 6,2 milliards d'euros en 2023