La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 251,37
    -73,03 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Tout savoir sur l’emprunt en SCI familiale

Le projet commun que vous souhaitez entreprendre n’est autre que la création d’une SCI à plusieurs. Fiscalité avantageuse et facilité de gestion vous ont convaincu pour opter pour la forme familiale de ce type de société. Si chacun des membres de votre famille envisage d’apporter ses économies, pour acheter le bien immobilier de vos rêves, vous décidez en plus d’emprunter au nom de la société. Pourquoi emprunter au nom de la SCI familiale et non au nom de chaque associé personnellement ? Quelles sont les modalités de ce type d’emprunt ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’emprunt d’une SCI familiale.

Avant d’être familiale, ce type de société est une SCI. Par conséquent, il s’agit d’une société civile qui a pour objet l’acquisition et la gestion d’un bien immobilier. Elle peut être créée par des personnes qui n’ont aucun lien de parenté, des amis, mais aussi des membres d’une même famille. Dans ce dernier cas, la SCI créée par une famille facilite les emprunts auprès des banques dans votre projet immobilier.

>> EURL, SARL, SCI, auto-entreprise.... Entrepreneurs, notre service pour créer rapidement et simplement votre société

Mais qu’entend-on vraiment par famille ? En réalité, il suffit que les associés appartiennent à une même famille, jusqu’au quatrième degré, c'est-à-dire parents, frères et sœurs, grands-parents, petits enfants, arrière-grands-parents, oncles et tantes, cousins germains, grands-oncles et tantes, neveux et nièces et enfin petits neveux et nièces.

À l’instar (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pôle emploi : le nombre de chômeurs sans aucune activité repart (légèrement) à la hausse en avril
Syndrome de l’imposteur : inspirez-vous d’un “rôle modèle” pour doper votre confiance en vous
La Société générale condamnée en appel pour harcèlement moral et sexuel
Peut-on me demander d’effectuer des tâches en plus de celles prévues dans mon contrat de travail ?
Quand des soignants apprennent à coopérer... en pilotant un Airbus A320

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles