Publicité
La bourse ferme dans 33 min
  • CAC 40

    7 866,30
    +77,09 (+0,99 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 036,33
    +71,24 (+1,43 %)
     
  • Dow Jones

    38 939,93
    +192,51 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    +0,0107 (+1,00 %)
     
  • Gold future

    2 340,50
    +13,90 (+0,60 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 383,61
    +2 660,97 (+4,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,99
    +47,95 (+3,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,37
    +0,47 (+0,60 %)
     
  • DAX

    18 640,22
    +270,28 (+1,47 %)
     
  • FTSE 100

    8 213,50
    +65,69 (+0,81 %)
     
  • Nasdaq

    17 634,37
    +290,82 (+1,68 %)
     
  • S&P 500

    5 435,04
    +59,72 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • GBP/USD

    1,2845
    +0,0103 (+0,81 %)
     

Salon du Bourget 2023 : ce qu’il ne faudra pas rater

Le salon du Bourget débute le 19 juin.  - Credit:STEPHANE MOUCHMOUCHE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Le salon du Bourget débute le 19 juin. - Credit:STEPHANE MOUCHMOUCHE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Salon du Bourget 2023 : 158 avions exposés, 2 498 exposants de 47 pays, 304 délégations officielles, 296 start-up, 320 000 visiteurs attendus. Avant même l'ouverture du salon du Bourget, lundi 19 juin, et ce, jusqu'à dimanche 25 juin, les chiffres 2019 sont explosés. C'est la dernière référence, faute d'édition 2021 annulée pour cause de Covid.

L'analyse des premières tendances de cette 54e édition montre qu'il faudra avoir recours à de nouveaux superlatifs. En particulier, les commandes d'avions pourraient exploser avec un total de 2 000 appareils (y compris les récents contrats United, Air India, Indigo), selon les experts d'AlixPartners. On parle toujours de nombre d'appareils, non plus à deux chiffres, mais à trois chiffres. Ainsi, lors des salons précédents, une commande de 25 avions était considérée comme honorable. Cette année, on change de vitesse avec des engagements concernant 100, 150, 500 avions, même si la commande de 600 avions en gestation chez Turkish Airlines ne sera pas concrétisée ce mois de juin mais quelques semaines plus tard. Toutefois, ne nous trompons pas, ces contrats correspondent à des opérations de communication faisant état de commandes « grossies », car décalées dans le temps.

À LIRE AUSSILe Salon du Bourget est-il un nid d'espions ?

Une préparation de l'opération Bourget

Chez Airbus comme chez Boeing, le petit nombre de signatures révélées ces derniers mois cache cette préparation de l'opération Bourget. Ainsi, Airbus n'affiche [...] Lire la suite