Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 067,59
    +232,76 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 377,73
    -40,14 (-2,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Salon automobile de Tokyo : sous pression, les constructeurs japonais prennent enfin le virage de l’électrique

Mitsubishi

200 millions d’euros. C’est le montant maximal que Mitsubishi investira dans la future entreprise de Renault dédiée aux véhicules électriques, Ampère. Celle-ci verra le jour le 1er novembre 2023 et comptera environ 10 000 salariés en France. Elle devrait également entrer partiellement en Bourse au premier semestre de l’année prochaine. La marque japonaise aux trois diamants témoigne ainsi de sa volonté de renforcer sa coopération avec les deux autres membres de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Et également d’accélérer le développement de ses véhicules électriques. Mitsubishi confiera en effet à Ampère la conception d’un nouveau modèle électrique sous sa marque en Europe.

Une annonce qui n’a pas été faite au hasard, deux jours avant l’ouverture du Japan Mobility Show. Ce salon automobile, qui se déroulera à Tokyo du 26 octobre au 5 novembre, n'avait pas ouvert ses portes depuis 2019, en raison de crises successives, dont celle du Covid. De retour à partir de jeudi, il se veut particulièrement un moment de fête pour célébrer la transformation de l’industrie automobile japonaise. Car, oui, à l’instar de Mitsubishi, les constructeurs japonais se mettent enfin à l’électrique ! Il était temps car la part de marché des véhicules électriques au Japon n’excédait pas 2 % en 2022, soit environ dix fois moins qu’en Chine ou en Europe.

S’ils hésitaient jusqu’à maintenant, excellant plutôt dans l’hybride et, donc, dans le thermique, les constructeurs japonais n’ont désormais plus le choix. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaque : qu'est-ce que la «panne bulgare», cette escroquerie qui sévit sur les routes de Dordogne ?
Arnaque : qu'est-ce que la «panne bulgare», cette escroquerie qui sévit sur les routes de Dordogne ?
ZFE : «Comme il n’y a pas de vidéoverbalisation, c’est comme si elles n’existaient pas», regrette Barbara Pompili
ZFE : «Comme il n’y a pas de vidéoverbalisation, c’est comme si elles n’existaient pas», regrette Barbara Pompili
Pneus neige obligatoires : pas de sanction cette année pour les resquilleurs