Marchés français ouverture 4 h 44 min
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 679,84
    -546,24 (-1,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0519
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 635,27
    -101,17 (-0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    16 100,12
    -317,53 (-1,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,18
    -4,97 (-1,22 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Royaume-Uni : le roi Charles III bannit un met historique français des tables des résidences royales

Wikimedia Commons

Le foie gras et Buckingham, c'est terminé ! Le roi Charles III a banni ce met des tables des résidences royales, selon une lettre du palais envoyée à l'association Peta. Charles, qui milite depuis longtemps pour la protection de la nature, une agriculture biologique et la lutte contre le changement climatique, serait un opposant de longue date au foie gras. "Merci pour votre lettre à propos des questions éthiques autour du foie gras", écrit le maître de la maison du roi à l'association Peta (People for the Ethical Treatment of Animals), dans un courrier dont l'AFP a obtenu copie vendredi.

"Je peux confirmer que le foie gras n'est pas acheté par la maison royale ni servi dans les résidences royales et qu'il n'est pas prévu que cette politique change", poursuit Sir Tony Johnstone-Burt dans cette lettre datée du 10 novembre. Le palais de Buckingham n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP. Elizabeth II, décédée le 8 septembre, aurait elle aussi beaucoup apprécié le foie gras. Du foie gras de canard lui avait d'ailleurs été servi lors d'un dîner d'Etat à Paris en juin 2014, avec l'ancien président François Hollande.

Pour remercier le roi, Peta lui a envoyé une boîte de "faux gras", servi dans le restaurant londonien du chef vegan Alexis Gauthier. Peta "encourage tout le monde à suivre l'exemple du roi et à ne pas manger de foie gras à Noël et après", écrit l'association dans un communiqué. Le foie gras, considéré comme un mets délicat et souvent consommé à Noël, peut actuellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prêts verts : une rallonge de plus d'un milliard pour les collectivités locales
Le gouvernement alloue une nouvelle enveloppe pour "redynamiser" les centres-villes
Fin de la COP27 sur un accord, l'Union européenne "déçue"
Taxation des superprofits : le Sénat fait barrage aux amendements de la gauche et des centristes
Voici pourquoi les sites de rencontre en ligne ne désemplissent pas, malgré la hausse des prix des abonnements