Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 228,79
    +895,30 (+1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,94
    +48,04 (+3,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Cette riche héritière a fait le choix de donner sa fortune

Monika Skolimowska/picture alliance/Getty Images

En octobre 2022, lorsqu’elle hérite de sa grand-mère, Marlene Engelhorn décide de faire don de son legs. Une décision qui est loin d’être anodine puisque des millions d’euros sont alors en jeu. Cette Autrichienne, aujourd’hui âgée de 32 ans, est en effet l’arrière-arrière-arrière-petite-fille de Friedrich Engelhorn, le fondateur de l’entreprise chimique et pharmaceutique allemande BASF. «Je n’ai jamais travaillé pour cela», affirmait à l’époque la jeune héritière qui entendait mener un combat contre l’aspect «non démocratique» des «grandes fortunes», Or, le 18 juin dernier, à Vienne, un «Bon Conseil» a rendu son verdict, raconte le magazine M Le magazine du Monde, samedi 29 juin.

Constituée de cinquante personnes représentatives de la population autrichienne, cette mini-convention citoyenne a été sélectionnée par une équipe d’experts réunis et payés par Marlene Engelhorn afin de choisir la façon de répartir 25 millions d’euros, soit «une grande partie» de l’héritage de la trentenaire. Après six week-ends de débats, «le résultat est aussi divers que le conseil», a indiqué Alexandra Wang, l’une des instigatrices du projet.

Le Bon Conseil a donc sélectionné 77 associations luttant aussi bien pour l’environnement que contre les inégalités, la pauvreté ou les violences faites aux femmes, précisent nos confrères. La mini-convention citoyenne a notamment décidé de donner 1,6 million d’euros à l’Association autrichienne pour la protection de la nature, plus de 1 million d’euros à la branche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Succession : peut-on déshériter son conjoint avant que le divorce soit prononcé ?
Impôts : combien un grand-parent peut-il donner à ses petits-enfants sans fiscalité ?
Qui a le droit à la bourse au mérite au lycée ?
BlaBlaCar : mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de la plate-forme de covoiturage
Une riche héritière perd toute sa fortune, elle est obligée de devenir serveuse