La bourse ferme dans 2 h 38 min
  • CAC 40

    6 349,00
    -13,68 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 687,52
    -15,90 (-0,43 %)
     
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0434
    +0,0017 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 806,60
    -1,60 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    28 609,42
    -705,01 (-2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    669,23
    -11,88 (-1,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,77
    -0,72 (-0,65 %)
     
  • DAX

    13 948,60
    -79,33 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 426,80
    +8,65 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • GBP/USD

    1,2261
    -0,0001 (-0,01 %)
     

Le redouté Firefox 100 est sorti : quoi de neuf ?

Firefox 100
Firefox 100

Mozilla lance Firefox 100. C’est une version particulière, car son numéro de version a suscité quelques inquiétudes.

Firefox 100 est donc sorti. Comme à chaque fois, cette nouvelle version du navigateur web accueille plusieurs changements techniques. Elle rend son utilisation plus conviviale, en apportant de nouvelles fonctionnalités tout en corrigeant des bugs. Mais cette version là, annoncée le 3 mai 2022, est particulière pour une autre raison : son numéro de version.

Mozilla s’est penché sur les conséquences d’un Firefox 100 sur le web

C’est la première fois que le navigateur web de Mozilla présente une numérotation de version composée de trois chiffres. Jusqu’à présent, les branches n’en présentaient qu’une ou deux : Firefox 2, Firefox 17, Firefox 57. Ce changement peut sembler anecdotique. Pas pour Mozilla : depuis plusieurs mois, l’organisation se prépare à cette bascule.

La raison ? Certains sites dépendent de l’identification de la version du navigateur. Dès lors, si cette version connaît une transformation inhabituelle, comme le fait de passer de deux à trois chiffres, cette identification peut mal se passer. En clair, elle peut « casser » le bon affichage des sites. Le problème a été considéré avec sérieux, y compris par Google, car Chrome a aussi atteint ce cap.

Chrome 100
Chrome a aussi pris ce virage particulier, manifestement sans trop de souci. // Source : Google

Mozilla comme Google ont mis en place des mesures pour éviter de perturber la navigation des internautes.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles