La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 621,74
    -419,22 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Radar, missiles Harpoon... Voici les armes que Taïwan va acheter aux États-Unis pour se protéger de la Chine

Walid Berrazeg/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Un milliard d’euros pour renforcer les défenses de Taïwan. Le 2 septembre dernier, Washington a annoncé vouloir vendre des missiles et un nouveau système de radar à cet État insulaire pour l'aider à se protéger d’une potentielle invasion chinoise. En premier lieu, Taipei devra dépenser 355 millions d’euros pour acquérir des missiles Harpoon. En effet, l’armée taïwanaise prévoit de disséminer une centaine de batteries de missiles Harpoon sur toutes les plages du territoire national. Ce système de défense dissuasif est une menace importante pour tous les navires de guerre qui s’approcheraient trop près de l’île. Taipei mise donc sur cette technologie pour empêcher les bombardements que l’armée chinoise pourrait lancer de l’autre côté du détroit.

Taïwan devrait également se lester de 85 millions d’euros pour acquérir des missiles Sidewinder pour équiper ses avions de chasse. Enfin, c’est la modernisation du système de radar d’alerte précoce à longue portée, baptisé “Pave Paws” qui représente à lui seul plus de la moitié de la somme de cet accord militaire entre l’île et les États-Unis. Le ministère taïwanais de la Défense a expliqué au South China Morning Post que cette technologie a permis de repérer efficacement les missiles de l'armée chinoise tirés au-dessus de l'île lors du mois d’août 2022. Ce système radar géant peut détecter un missile lancé depuis une distance pouvant atteindre 5.000 km et suivre les projectiles en mouvement dans les moindres détails, même à une distance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La reine Elizabeth II est décédée à l'âge de 96 ans
Chômage partiel : la somme faramineuse détournée par un réseau
Air France offre un sursis à la ligne aérienne Orly - Brest
Deux dentistes condamnés pour avoir mutilé des centaines de patients
Prix de l'énergie : le Royaume-Uni plafonne les factures des particuliers