Publicité
Marchés français ouverture 1 h 1 min
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    38 869,65
    +149,18 (+0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,26
    -84,37 (-0,47 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 479,60
    -484,69 (-0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 425,59
    +12,63 (+0,89 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     

Rémy Cointreau va relever ses prix, rebond en Bourse du géant des spiritueux

SOPA Images / Getty Images

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau, touché de plein fouet par le recul des ventes de ses cognacs, a vu son bénéfice net annuel chuter de 37%, mais mise sur un regain de vigueur dans les mois à venir, selon un communiqué publié jeudi. «Dans un environnement complexe et marqué par une visibilité limitée sur ses principaux marchés, Rémy Cointreau anticipe une reprise graduelle de son activité au cours de l'année 2024-2025», débutée en avril, indique le groupe dans son communiqué. Le premier semestre devrait encore être affecté par la «poursuite des ajustements de stocks dans la région Amériques», «une base de comparaison élevée» pour la région Asie-Pacifique et une «consommation en demi-teinte» dans la région Europe-Moyen Orient-Afrique, précise Rémy Cointreau.

Aux États-Unis, marché majeur pour l'entreprise, cette dernière ne prévoit pas de réelle reprise des ventes de cognac avant l'automne, ce qui est «plus tardif que ce que nous avions anticipé», a déclaré le directeur général du groupe, Eric Vallat, lors d'un point avec les journalistes. Rémy Cointreau ne prévoit pas pour autant d'y baisser ses prix pour relancer les ventes. «Le futur de notre activité, les spiritueux, est-ce vraiment plus de volume, vendu moins cher? Je ne crois pas», a justifié Eric Vallat. «C'est pourquoi nous ne voulons pas faire de compromis sur les prix, d'autant que nous sommes en avance sur nos objectifs pour 2030 et que, même si l'année passée a été compliquée, elle reste la troisième meilleure année (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Starship : suivez en direct le quatrième vol de la fusée d’Elon Musk
Une Bourse à Dallas ? BlackRock, Citadel et un entrepreneur du Texas planchent sur le TXSE
Bourse : le CAC 40 dopé par les espoirs de baisses des taux de la BCE et de la Fed
Nvidia : après le CAC 40, le n°1 de l’IA double Apple en Bourse
Atos : le nom du repreneur ne sera pas dévoilé avant le 10 juin