La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1868
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 199,52
    -861,50 (-2,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Rémy Cointreau double ses ventes au 1er trimestre grâce à la réouverture des bars

·1 min de lecture
RÉMY COINTREAU DOUBLE SES VENTES AU 1ER TRIMESTRE GRÂCE À LA RÉOUVERTURE DES BARS

(Reuters) - Le groupe de vins et spiritueux Rémy Cointreau a plus que doublé son chiffre d'affaires au premier trimestre de son exercice 2021/22, porté par la réouverture des bars et restaurants en Europe et la vigueur de la demande en Chine et aux États-Unis.

Le fabricant de cognac Rémy Martin et du Cointreau, a dit s'attendre à un "excellent" premier semestre, grâce aux effets de phasage de ses expéditions et à de nouvelles tendances de consommation structurellement plus porteuses aux États-Unis, ainsi qu'à une base de comparaison favorable après une année marquée par la pandémie.

"Pour l'année 2021/22, Rémy Cointreau réitère sa confiance dans sa capacité à surperformer le secteur des spiritueux d'exception", a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

Sur les trois premiers mois de son exercice clos fin juin, le chiffre d'affaires en données publiées de Rémy Cointreau a progressé de 95,3% à 293,1 millions d'euros.

En données organiques, la hausse a atteint 105%, contre une perte de 33% l'année précédente, alors que les analystes tablaient en moyenne sur une hausse de 68%, selon le consensus.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 36,5% par rapport au premier trimestre de l'exercice 2019/20.

Les ventes de cognac, principale activité du groupe, se sont établies à 199,6 millions d'euros, soit une croissance organique de 114%

L'action Rémy Cointreau, en hausse de 17% cette année, a rebondi après une baisse liée à la pandémie et se négocie à son plus haut niveau.

(Reportage Milla Nissi et Federico Maccioni; version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles