Marchés français ouverture 2 h 55 min
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,96 (-1,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,29 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 115,65
    -195,65 (-0,72 %)
     
  • EUR/USD

    0,9807
    +0,0012 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    17 817,29
    -194,86 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    20 392,30
    -513,36 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,89
    -8,23 (-1,78 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     

Réforme du RSA : ce département qui veut faire partie des territoires pilotes

Malgré la polémique qu'elle avait suscitée durant la campagne présidentielle, l'idée de réformer le Revenu de solidarité active (RSA) en le conditionnant à 15 à 20 heures d’activité par semaine est bien sur les tablettes du gouvernement. Pour cela, une dizaine de départements devraient l’expérimenter avant son éventuelle généralisation en 2024.

Et, l’Essonne, en Île-de-France, compte bien faire partie de ces territoires pilotes. "Nous avons 31 500 allocataires du RSA, indique François Durovray (LR), le président du conseil départemental, dans les colonnes du Parisien, lundi 29 août. Cela est une de nos priorités. Nous avons mis en place une plateforme d’orientation et de référents pour chaque allocataire entrant dans le dispositif, par des diagnostics personnalisés de chaque situation, par la création de dispositifs innovants pour faciliter le retour à l’emploi comme le Pack Sortie RSA, le site JOB91, coachs emploi."

L'élu estime, qu'avec un chômage à 6,5 % en Essonne et de nombreux emplois non pourvus dans les secteurs de l’éducation, de la restauration, du social, de l’enseignement… "il y a une opportunité exceptionnelle à ne pas louper. On a un vrai devoir de leur permettre de leur remettre un pied à l’étrier." Pour François Durovray, cette mesure doit être faite sur la base du volontariat, avec des activités pouvant être rémunérées.

Cette réforme représente en outre un enjeu financier pour le département. "Notre objectif est également de maîtriser les dépenses sociales, accrues (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le cours du pétrole en baisse, comme celui du gaz naturel
Variole du singe : des signes "encourageants" en Europe, selon l'OMS
Pourrez-vous vous chauffer cet hiver ? Où trouver une maison à moins de 800 euros par mois… Le flash éco du jour
Plus de télétravail pour les fonctionnaires ? Les syndicats contre l'idée du gouvernement pour économiser l'énergie
L'Etat est "le plus grand superprofiteur", la charge du patron du Medef fait réagir le gouvernement