Publicité
La bourse ferme dans 6 h 7 min
  • CAC 40

    7 552,72
    -33,83 (-0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 849,10
    -21,02 (-0,43 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0884
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    2 421,60
    -34,80 (-1,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 805,22
    -807,48 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 327,62
    -3,28 (-0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,73
    -0,09 (-0,11 %)
     
  • DAX

    18 218,11
    -136,65 (-0,74 %)
     
  • FTSE 100

    8 166,96
    -37,93 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2913
    -0,0034 (-0,26 %)
     

La réforme de l’assurance chômage encore reportée : voici les règles en place jusqu’au 30 septembre

Romain P19/Adobe Stock

La nouvelle réforme de l’assurance chômage portée par l’actuel gouvernement n’est décidément pas près de voir le jour. Censée être mise en œuvre le 1er décembre prochain, grâce à la publication d’un décret promise avant le 30 juin dernier par le Premier ministre, Gabriel Attal, cette réforme a finalement été suspendue pendant l’entre-deux tours des élections législatives. Et ce, pour prévoir d’éventuels «aménagements» et «discussions» avec les autres «forces républicaines», a précisé Matignon.

Pour rappel, avant d’entrer dans cette période politique quelque peu instable, le gouvernement comptait publier un décret visant à la fois à prolonger en l’état les règles d’indemnisation chômage jusqu’au 31 novembre, mais aussi à fixer le cadre de la nouvelle réforme du 1er décembre. Celle-ci devant conduire, entre autres, à une réduction de la durée d’indemnisation maximale de 18 à 15 mois pour les moins de 57 ans, ainsi qu’à un durcissement des conditions exigées pour ouvrir un nouveau droit.

Finalement, un décret, publié le 1er juillet, s’est simplement contenté de maintenir en l’état le cadre actuel. Et ce, jusqu’au 31 juillet prochain. Pour éviter un vide juridique après cette date, qui aurait pu conduire France Travail (ex-Pôle emploi) à ne plus verser d’allocations chômage aux demandeurs d’emploi indemnisés. Comme la situation politique reste incertaine, un nouveau décret doit être pris prochainement pour prolonger une nouvelle fois les règles, au-delà du 31 juillet.

D’après les informations (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Smic à 1 600 euros : quel sera son impact sur les autres salaires proches du minimum ?
Euro 2024 : Deschamps, Van Gaal, Sagnol.. les sélectionneurs qui gagnent le plus
Cathédrale de Rouen : des éléments plastique du chantier à l’origine de l’incendie ?
Kylian Mbappé affole les ventes de maillots avant même son arrivée au Real Madrid
Croissance : la France va-t-elle devenir la lanterne rouge de l’économie mondiale ?