Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 409,98
    -1 322,94 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Qu’est-ce que l'assurance chômage ?

Blondet Eliot/ABACA

L’assurance chômage a été créée en 1958 par les organisations patronales et les syndicats de salariés, sous l'impulsion du général de Gaulle, afin de mettre en place un système de protection sociale pour les salariés privés d’emploi. À l’époque, il s’agissait d’accompagner les salariés dans les périodes de transition entre deux emplois, de courte durée.

Dans les années 1970, lorsque s’installe un chômage important et durable, le système d’indemnisation passe d’un dispositif de transition professionnelle à un système de prise en charge socialisée d’un risque.

Retrouvez toutes les antisèches du JDD

Aujourd’hui, l'assurance chômage est obligatoire pour tous les salariés du privé. Les cotisations sont versées par l’employeur et représentent 4,05 % du salaire brut. L’État participe également au financement de l'assurance chômage. Cette dernière répond à une logique assurantielle et redistributive.

PUBLICITÉ

Une personne au chômage peut recevoir un revenu de substitution qui est fonction de son ancien salaire, à certaines conditions. Ceux qui ne remplissent pas, ou plus, les conditions d’indemnisation perçoivent des aides relevant de la solidarité nationale, comme l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou le revenu de solidarité active (RSA).

L’assurance chômage a trois objectifs :

  • Limiter la pauvreté des personnes sans emploi

  • Maintenir le pouvoir d’achat des ménages

  • Soutenir la consommation

Chaque mois en France, environ 2,3 millions de chômeurs sont indemnisés à hauteur de ...


Lire la suite sur LeJDD