La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 816,90
    -18,90 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    34 849,58
    +1 715,32 (+5,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Publicis table sur un retour dès 2021 à un niveau pré-crise sanitaire

·2 min de lecture
PUBLICIS TABLE SUR UN RETOUR DÈS 2021 À UN NIVEAU PRÉ-CRISE SANITAIRE

par Milla Nissi

(Reuters) - Publicis s'attend à renouer dès cette année avec des résultats financiers au niveau de ce qu'ils étaient avant la pandémie de COVID-19 après une croissance organique au deuxième trimestre supérieure aux attentes et à celle de 2019.

Le troisième groupe publicitaire mondial, qui a vu ses revenus baisser l'année dernière en raison de la crise sanitaire, a déclaré jeudi qu'il prévoyait de combler ces pertes un an plus tôt que prévu grâce à des solutions alternatives aux trackers publicitaires.

"On part du principe que la demande pour la data et le direct-to-consumer ne va pas s'arrêter sous l'effet de la pandémie", a déclaré aux journalistes le président du directoire, Arthur Sadoun.

Publicis s'attend désormais à atteindre cette année une croissance organique de 7% et une marge opérationnelle de 17%, en considérant que la situation sanitaire ne se dégrade pas à nouveau.

Le groupe a enregistré au deuxième trimestre un revenu net de 2,54 milliards d'euros, soit une croissance organique de 17,1%, alors que le consensus ressortait à 12,9%. Ce chiffre représente également une hausse de 2% par rapport à la même période en 2019.

Dans un communiqué, Publicis a noté que cette "surperformance" provenait en grande partie de ses activités aux Etats-Unis et en Asie. Les deux régions ont connu une croissance de 7% par rapport à 2019.

Les activités aux Etats-Unis, le plus gros marché du groupe publicitaire français, ont progressé en rythme annuel de 15,2% sur la période avril-juin, portées par la performance des filiales Sapient et Epsilon - en hausse de 27% et 31% respectivement.

Publicis a enregistré un retour à la croissance en Europe au deuxième trimestre, avec une progression de 23% grâce à la levée des mesures de confinement, mais son activité y est toutefois restée légèrement inférieure au niveau d'avant-crise sanitaire.

(Reportage Milla Nissi et Anait Miridzhanian, édité par Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles