La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 849,09
    -120,43 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Prime de Noël 2022 : un possible boost de 5,2% pour cette aide de 209 euros en moyenne ?

La prime de Noël d'un montant minimum de de 152,45 euros est versée depuis 1998
La prime de Noël d'un montant minimum de de 152,45 euros est versée depuis 1998

C'est un coup de pouce particulièrement attendu. L'an dernier, 2,3 millions de foyers aux revenus modestes avaient pu toucher à la mi-décembre l'« aide exceptionnelle de fin d'année », rebaptisée prime de Noël. D'un montant minimum de 152,45 euros, elle est versée, par la Caisse d'allocations familiale (CAF) et la Mutualité sociale agricole (MSA), aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l'allocation équivalent retraite (AER) ou encore de l'allocation de solidarité spécifique (ASS).

Mais avec la forte hausse des prix qui va atteindre 5,2% sur l'ensemble de l'année 2022, selon les dernières estimations de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), cette aide créée en 1998, et reconduite de manière systématiquement chaque année, sera-t-elle revalorisée ? Interrogé lundi, à ce sujet, par MoneyVox, le ministère des Solidarités n'a pas encore répondu à notre sollicitation.

Une aide qui ne bouge pas ou presque

Il faut noter que le montant de cette aide ne bouge pas depuis sa mise en place. Une seule exception en 2008 où elle avait été portée à 220 euros par le gouvernement de François Fillon pour « compenser le retard » sur l'inflation qui avait atteint 2,8% cette année-là. Or aujourd'hui, l'inflation est presque deux fois plus élevée.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Rachat de RTT : les subtilités du paiement exceptionnel des jours de repos 2022
- Epargne : les trois pièges du PER
- Assurance vie : ce pactole que votre assureur va devoir vous rendre