La bourse ferme dans 6 h 18 min
  • CAC 40

    6 239,43
    -113,51 (-1,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 618,28
    -72,46 (-1,96 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0500
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 819,90
    +4,00 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    27 637,67
    -1 017,35 (-3,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    645,88
    -24,80 (-3,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,33
    -1,26 (-1,15 %)
     
  • DAX

    13 749,18
    -258,58 (-1,85 %)
     
  • FTSE 100

    7 283,41
    -154,68 (-2,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2385
    +0,0042 (+0,34 %)
     

Pourquoi la fin des tickets de caisse inquiète les associations de consommateurs

·2 min de lecture

Pour lutter contre le gaspillage, un décret gouvernemental prévoit la fin des tickets de caisse à compter du 1er janvier 2023. Les associations de consommateurs estiment que cela va notamment priver les clients de "leurs droits".

Il faudra bientôt dire au revoir au ticket de caisse dans les supermarchés. Le gouvernement a décidé d’interdire l’impression des tickets de caisse, de carte bancaire et des bons d’achat afin de lutter contre le gaspillage. Selon l’Assemblée nationale, ces bouts de papier représentent 750 kilomètres de rouleaux pour un supermarché chaque année et la plupart d’entre eux terminent dans la poubelle. Cette interdiction devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2023, rapporte BFMTV mardi 19 avril. Le décret est actuellement en consultation au Conseil constitutionnel. Le projet prévoit toutefois que ceux qui souhaitent quand même obtenir un ticket devront en faire explicitement la demande.

Mais la mesure ne fait pas l’unanimité, en particulier chez les associations de consommateurs. Plusieurs d’entre elles dont l'UFC-Que Choisir ont publié mardi 19 avril un communiqué commun. Dans celui-ci, elles estiment que le projet, dont l’ambition est "louable", "aboutit à priver les consommateurs d’un véritable choix et par voie de conséquence de leurs droits". D’abord, elles dénoncent le fait que les consommateurs ne soient informés du fait qu’ils peuvent demander un ticket de caisse que par voie d’affichage. "Un seul affichage générique ne garantit pas le respect de leur choix. En effet, il s’ajoutera aux nombreuses mentions déjà présentes en caisse (…) et sera d’autant moins visible qu’en l’état, les commerçants qui ne préviendraient pas leurs clients ne s’exposeront pas à des sanctions".

Ensuite, (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - La France parmi les plus gros déposants de brevets au monde

Guerre en Ukraine : la politique de remboursement d'Air France fait polémique
Casino va signaler les fruits qui ne sont pas de saison
Camif, Stores-Discount... les meilleurs sites d'équipement auto et maison en 2022
Nutella : Ferrero assure que les bulles blanches n'ont rien à voir avec la salmonelle
AirPods Pro : Profitez de l'offre Amazon à -24% sur les écouteurs Apple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles