Marchés français ouverture 48 min
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 009,21
    +137,94 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0584
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    22 114,20
    -115,32 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    19 656,99
    -503,35 (-2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    452,41
    -9,38 (-2,03 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     

Le poids inquiétant des "maladies chroniques" dans les dépenses de santé

A quelques jours d'un rapport attendu sur ses pistes d'économies, le directeur de l'Assurance maladie, Thomas Fatôme, a pointé lundi "le poids des maladies chroniques" dans ses dépenses, dont les données par pathologies seront accessibles dès mardi via un site en open data.

La tendance se confirme année après année : "on voit une concentration des dépenses de santé autour des maladies chroniques", a relevé M. Fatôme lors d'une présentation à la presse du nouveau site "Data pathologies" retraçant les remboursements pour 57 catégories de maladies, par région ou département, de 2015 à 2020.

Les chiffres les plus récents font en effet état d'un total de 168 milliards dépensés pour la prise en charge de plus de 66 millions de malades, dont 104 milliards au titre des pathologies chroniques, soit 62%. Une part en progression d'un point par rapport à 2019, essentiellement en raison de la chute des hospitalisations "ponctuelles" pendant les confinements dus aux premières vagues de Covid-19. Mais l'analyse sur plusieurs années met en évidence "des facteurs extrêmement lourds qui poussent à la hausse", a souligné M. Fatôme.

En cinq ans, le nombre de malades a ainsi augmenté de 440.000 pour le diabète et de 540.000 pour les pathologies cardio-vasculaires. Dans le même temps, le coût des traitements a bondi de 18% pour les "cancers en phase active" et jusqu'à 50% pour celui du poumon, avec l'arrivée de nouveaux traitements comme l'immunothérapie.

"Une bonne nouvelle pour la prise en charge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Emmanuel Macron a refusé la démission d'Elisabeth Borne pour que "le gouvernement puisse agir"
Pourquoi les bénéficiaires du RSA sont moins couverts par une complémentaire santé ?
Ses abonnés l'empêchent de dormir, il gagne une fortune sur TikTok
Acte de naissance plurilingue : À quoi ça sert ? Comment l'obtenir ?
Les millions récupérés après la vente de sa médaille du Nobel de la paix iront aux enfants ukrainiens

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles