Marchés français ouverture 3 h 2 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 829,06
    +100,96 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 199,63
    -5,06 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 016,05
    +393,78 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,10
    +16,21 (+1,66 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Plombée financièrement, la cagnotte Leetchi bientôt vendue par le Crédit Mutuel Arkéa

·1 min de lecture
Logo du Crédit Mutuel Arkéa
Logo du Crédit Mutuel Arkéa

Le Crédit Mutuel Arkéa a-t-il décidé de se séparer de sa fintech Leetchi pour stopper l’hémorragie ? Selon le média économique Les Echos, le groupe breton cherche effectivement à revendre sa cagnotte en ligne Leetchi, acquise en 2015 pour plus de 50 millions d’euros, et sa filiale de paiement Mangopay, qui permet notamment à des plateformes de crowdfunding de collecter les dépôts des investisseurs. La banque allemande Deutsche Bank aurait été mandatée pour trouver le repreneur idéal.

Ce repreneur va a priori devoir mettre la main au portefeuille. Créée en 2009, Leetchi, qui se revendique leader européen de la cagnotte en ligne avec 14 millions d’utilisateurs pour 70 salariés, a besoin de se refaire une santé comptable et financière. Malgré un chiffre d’affaires en progression, Leetchi a perdu en cumulé 6,7 millions d’euros depuis 2017, dont 3,6 millions sur la seule année 2020.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Leclerc, Carrefour, Lidl… 8 conseils pour éviter les pièges au supermarché
- Sans pass sanitaire, puis-je annuler une réservation ou être remboursé sans frais ?
- Forfait mobile : plus que quelques heures pour profiter des offres Cdiscount Mobile

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles