La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 787,12
    -233,95 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

La Peugeot e-308 électrique est un pari osé

Ce n’est qu’une demi-surprise, car Peugeot avait déjà annoncé l’arrivée de la version 100 % électrique de sa 308 pour 2023. On en découvre par contre un peu plus sur quelques évolutions de l’ensemble moteur et batterie du groupe.

Peugeot nous avait un peu déçu en ne commercialisant pas la 308 en version électrique dès son lancement. La marque s’était alors concentrée sur les versions thermiques et hybrides. Peugeot avait prévu un lancement de e-308 en 2023.

Ce 13 septembre 2022, le constructeur français officialise l’arrivée de la motorisation électrique sur les deux carrosseries : e-308 (compact) et e-308 SW (break), en distillant quelques informations supplémentaires sur ses caractéristiques.

Toujours une batterie unique, mais une promesse d’efficience

Certains diront bien volontiers que Peugeot joue avec le feu à ne proposer toujours qu’une seule motorisation et batterie. Surtout que cette combinaison batterie et moteur se retrouve dans tous les modèles électriques du groupe : Citroën, DS, et bientôt Jeep, à l’exception de la Fiat 500 électrique, qui est unique.

Avec e-308, Peugeot inaugure une petite évolution de cette plateforme. Jusqu’à présent, la batterie de 50 kWh était combinée à un moteur de 100 kW, des chiffres ronds faciles à retenir. Cette plateforme, commune à tous les modèles, permet d’ailleurs de comparer les efforts d’aérodynamisme, car Citroën e-C4 a toujours eu plus d’autonomie que Peugeot e-208 ou e-2008.

Pour 2023,

[Lire la suite]