Marchés français ouverture 8 h 46 min
  • Dow Jones

    29 969,52
    +85,73 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 377,18
    +27,82 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2152
    +0,0037 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    16 065,41
    +423,54 (+2,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,19
    +7,79 (+2,08 %)
     
  • S&P 500

    3 666,72
    -2,29 (-0,06 %)
     

Les petits commerçants peuvent-ils vraiment rivaliser avec Amazon ?

Par Thibaut Déléaz
·1 min de lecture
Plusieurs élus et personnalités ont signé une pétition pour un Noël sans Amazon (photo d'illustration).
Plusieurs élus et personnalités ont signé une pétition pour un Noël sans Amazon (photo d'illustration).

Amazon va-t-il avaler tout crus les petits commerçants ? La crainte face à la croissance exponentielle du géant américain, premier acteur du e-commerce en France, s'est amplifiée depuis le reconfinement qui a obligé les commerçants à de nouveau fermer leurs portes. En colère, beaucoup pointent la concurrence déloyale que leur livreraient les plateformes de vente en ligne, qui, elles, peuvent continuer de fonctionner.

« Cette année, nous fêterons #NoelSansAmazon. » Ce mardi 17 novembre, des personnalités publiques, des fédérations de commerçants et des élus comme le député (EDS) Matthieu Orphelin et la maire de Paris Anne Hidalgo ont signé une pétition appelant à ne pas commander sur la plateforme pour Noël. Ils accusent notamment l'entreprise d'être « prédatrice d'emplois », « prédatrice des terres », de « s'exonére[r] de ses impôts en France », mais surtout d'être « prédatrice du commerce ». Les commerçants sont-ils donc voués à être dévorés par le grand méchant loup Amazon, ou ont-ils encore de quoi inverser le rapport de force ?

Lire aussi Amazon ? Même pas peur !????????????????????????????

Opération séduction d'Amazon pour les petits commerçants

Sans surprise, la pétition n'a pas plu au géant américain, qui regrette d'être devenu « une cible pour certaines organisations souhaitant assurer une meilleure médiatisation des causes qu'elles représentent » et qui « s'appuient, souvent volontairement, sur des informations trompeuses ». « Notre chiffre d'affaires [...] Lire la suite