La bourse ferme dans 5 h 7 min
  • CAC 40

    7 054,43
    -42,78 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 137,37
    -40,64 (-0,97 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,68 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0904
    +0,0030 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 944,60
    -1,00 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    21 338,12
    -288,89 (-1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,30
    +8,29 (+1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,62
    -0,06 (-0,08 %)
     
  • DAX

    15 037,24
    -112,79 (-0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 762,88
    -2,27 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,31 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2400
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Les panneaux solaires vont devenir obligatoires dans les parkings

Pixabay

L'Assemblée a adopté vendredi une obligation d'équiper les parkings extérieurs de plus de 1.500 m2 d'ombrières photovoltaïques, une mesure du projet de loi visant à accélérer la production d'énergies renouvelables. L'article prévoyant cette mesure a été adopté avec 42 voix contre 6, après des débats marqués par une série de compromis entre le gouvernement et la gauche, qui souhaitait durcir le dispositif. Le gouvernement défendait initialement un seuil à 2.500 m2, tandis que députés écologistes et insoumis demandaient de descendre à 500 m2.

Après échanges, le gouvernement ne s'est pas opposé à un curseur placé à 1.500 m2, comme le demandait également des députés macronistes, donnant ainsi un nouveau gage de bonne volonté à la gauche dont il compte obtenir le soutien pour ce projet de loi. Le Sénat, qui avait examiné le texte en premier, avait substitué la logique de surface voulue par le gouvernement par une logique de nombre d'emplacements, retenant le seuil de 80 places. L'Assemblée a donc rétabli le critère initial exprimé en m2.

Les députés ont également voté des amendements écologistes réduisant la portée des dérogations prévues dans certains cas, en donnant des possibilités "d'adaptation" plutôt que "d'exonération". Ils ont aussi voté des amendements identiques déposés par la gauche et des députés de la majorité, comme l'ex-ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, supprimant le caractère initialement optionnel des sanctions et les rendant systématiques en cas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Batteries : l'UE va obliger les industriels à les rendre plus écologiques
La gratuité du préservatif en pharmacie concernera aussi les mineurs
Colis : avec Noël, les retards de livraison s'accumulent dans les points relais
Un vol pour Tenerife doit revenir à Bruxelles, une incroyable émeute éclate parmi les passagers
Voici pourquoi nous pourrions à nouveau avoir des emballages plastiques pour les fruits et légumes