Marchés français ouverture 7 h 56 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 018,33
    -272,68 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,1919
    -0,0082 (-0,68 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 916,50
    -651,43 (-2,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,66
    -31,22 (-3,22 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Paiement sans contact : les arnaques à la CB « de plus en plus fréquentes »

·1 min de lecture
Fraude
Fraude

Elle refait parler d’elle. A Montpellier, l’arnaque au sans contact sévit dans le tramway, rapporte un article du Midi Libre : « Les fraudeurs se munissent d’un TPE, un terminal de paiement électronique, pour lire les cartes bancaires, entrent une somme (jusqu’à 50 euros ) et peuvent ainsi la subtiliser à leurs victimes« . Un agent des transports de l’agglomération de Montpellier décrit le mode opératoire de « cette dernière fraude à la mode ». « Ils se déplacent par trois ou quatre, se collent aux gens, détournent leur attention d’une manière comme une autre. L’un d’eux a une machine, s’est vite approché d’un sac ou d’une poche. Nous les connaissons, il y en a un qui opère avec une attelle au bras, il cache ce qu’il veut dedans. Et les gens ne se doutent de rien. Même sur leurs relevés bancaires. C’est pour ça que nous avons très peu de signalements ou de plaintes mais on voit leur manège, on les connaît, c’est une nouvelle bande », explique Antoine au quotidien montpelliérain.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : le casse-tête du calcul de fin de déclaration
- Hello Business : testez gratuitement la banque en ligne pour les indépendants !
- Impôts 2021 : ces 4 avantages qui vont vous rapporter gros

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles