La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 788,12
    +10,36 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 426,01
    -326,22 (-2,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 177,76
    -1 323,32 (-2,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 496,22
    -65,08 (-4,17 %)
     
  • S&P 500

    4 195,04
    -37,56 (-0,89 %)
     

NEXANS : SOLIDE DÉMARRAGE DE L’ANNÉE

Nexans
·22 min de lecture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE _

NEXANS : SOLIDE DÉMARRAGE DE L’ANNÉE

La croissance trimestrielle du chiffre d'affaires constitue une base solide pour 2021
Finalisation du plan de transformation « New Nexans » 2019-2021
Le programme de transformation SHIFT porte structurellement l'ensemble des opérations
Une position unique pour tirer parti du dynamisme de l'éolien en mer aux États-Unis
Premiers jalons de lambition stratégique 2022-2024 de Nexans : « Electrifier le futur »

  • Chiffre d’affaires standard1 du premier trimestre 2021 de 1 503 millions d’euros, ce qui représente une croissance organique2 de +1,4 % par rapport à l’année précédente et une progression séquentielle de +5,8 %

  • Chiffre d’affaires courant de 1 756 millions d’euros au premier trimestre 2021, en hausse de +15,2 % parallèlement à l'inflation du prix du cuivre

  • Redressement du chiffre d’affaires reflétant : un carnet de commandes sain dans l’ensemble des activités, en particulier dans l’activité Haute Tension sous-marine dont le carnet de commandes ajusté s’établit à 1,5 milliard d’euros3, la poursuite de la sélectivité du portefeuille clients pour renforcer la croissance de la valeur, et l’augmentation des prix en ligne avec la première séquence d‘inflation du prix des matières premières

  • L'attention portée à l’amélioration de la performance a été maintenue grâce à la réduction des coûts fixes et au programme SHIFT

  • Bilan robuste avec le remboursement anticipé du Prêt Garanti par l'État français et de l'emprunt obligataire à échéance 2021 ; S&P relève la perspective à « positive »

  • Positionnement unique de fabricant de câbles haute tension sous-marins basé aux États-Unis pour servir le marché américain de l'éolien en mer qui devrait générer jusqu'à 30 gigawatts d'ici la fin de la décennie, et fier d’avoir été choisi comme fournisseur privilégié pour les projets Empire Wind à New York

  • Electrifier le futur : mise en place des premiers jalons de l’ambition stratégique annoncée le 17 février grâce à des partenariats innovants, l’étude d’opportunités en fusions et acquisitions et une préparation diligente des cessions

Paris, le 29 avril 2021 – Nexans publie ce jour son information financière du premier trimestre 2021. Commentant l’activité du Groupe, Christopher Guérin, Directeur Général, a déclaré : « Le solide démarrage de l'année confirme le dynamisme de la demande, autant qu'il soutient une amélioration progressive et séquentielle sur le reste de l'année ainsi que nos prévisions financières pour 2021. Nous avons continué à nous concentrer sur la croissance de la valeur et la conversion des flux de trésorerie. Nous avons augmenté les prix pour refléter la première séquence d’inflation des matières premières par le biais de mécanismes de répercussion des coûts et de notre méthodologie interne unique SHIFT. Nous sommes restés sélectifs sur la qualité de notre carnet de commandes (clients, projets, profil des produits) qui augmente de plus de 20 %, avec une amélioration du taux de marge.
Alors que nous finalisons notre plan de transformation 2019-2021, nous posons les jalons de notre ambition stratégique : i) nous avons signé cinq partenariats stratégiques pour soutenir notre modèle d'innovation AMPLIFY, ii) nous nous sommes positionnés de manière unique sur le marché américain de l'éolien offshore et, iii) nous avons lancé dans le monde entier notre offre MOBIWAY pour le secteur de la construction. »

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDÉ PAR MÉTIER

(en millions dʼeuros)
À cours des métaux standard et cours de référence du cuivre de 5 000€/t

T1 2020

T1 2021

Croissance organique T1 2021 vs T1 2020

Croissance séquentielle T1 2021 vs T4 2020

Bâtiment et Territoires

645

615

-2,0 %

+2,8 %

Industrie et Solutions

332

344

+5,8 %

+10,9 %

Télécommunication et Données

114

74

-4,2 %

+2,2 %

Haute Tension et Projets

193

147

-24,7 %

-13,7 %

Autres

285

323

+25,9 %

+19,7 %

Total Groupe

1 569

1 503

+1,4 %

+5,8 %

I. Faits marquants du 1er trimestre 2021 et contexte opérationnel général

Excellent début d’année : croissance organique en hausse de +1,4 % au T1 2021 vs T1 2020

  • Au premier trimestre 2021, le chiffre d'affaires s'élève à 1 503 millions d'euros à cours des métaux standard, en hausse organique de +1,4 % par rapport au premier trimestre 2020 et de +5,8 % par rapport au quatrième trimestre 2020, ce qui démontre notre capacité à : i) tirer parti de la reprise de la croissance dans nos zones géographiques clés malgré les contraintes liées à la pandémie de Covid-19, ii) poursuivre la sélectivité de notre portefeuille clients et produits, iii) répercuter la première séquence d'inflation des matières premières à travers des hausses des prix.

  • Nexans a démontré une croissance de son carnet de commandes dans tous ses segments grâce à une solide dynamique commerciale. Le segment Bâtiment & Territoires a enregistré un fort rattrapage des commandes, stimulé par le dynamisme général du marché de la construction, l'inflation du prix des matières premières et le stockage. L'activité d'appels d'offres dans le secteur de la haute tension sous-marine est restée forte et soutient la solide accélération des ventes attendue tout au long de l'année. La conversion de l'usine de Charleston et la construction du navire Nexans Aurora se sont poursuivies et devraient s’achever respectivement durant l’été et en mai 2021.

Mise en œuvre des dernières étapes du plan de transformation « New Nexans » 2019-2021

  • Au cours du trimestre, le Groupe a poursuivi la réduction de ses coûts fixes et le programme de transformation SHIFT dans toutes ses activités afin d’améliorer les coûts et la productivité, en se concentrant notamment sur le besoin en fonds de roulement opérationnel, et en suivant de près l'approvisionnement et la hausse des coûts des matières premières.

  • Nexans a préservé un niveau de liquidité élevé tout en remboursant par anticipation son emprunt obligataire à échéance 2021 et son Prêt Garanti par l'État français (« PGE »). Le 17 février 2021, S&P a relevé de « négative » à « positive » la perspective associée à la note long terme « BB » du Groupe.

  • Nexans est le mieux positionné sur le marché américain de l'offshore et a été choisi comme fournisseur privilégié par Empire Wind LLC pour électrifier l'Etat de New York en reliant le parc éolien offshore Empire Wind au réseau terrestre.

Premiers jalons de l’ambition stratégique de Nexans : « Electrifier le futur »

  • Convaincu que son statut de généraliste deviendra à terme une faiblesse plutôt qu’une force, Nexans a annoncé, lors de la journée investisseurs qui s’est tenue le 17 février 2021, son ambition de devenir un pure player de l’électrification. Nexans couvrira l’ensemble de la chaîne de valeur de l’électrification, de la phase initiale de production jusqu’au consommateur final, en passant par la transmission et la distribution de l’énergie.

Durant le trimestre, le Groupe a commencé à poser des jalons axés sur trois principaux piliers :

  • Simplifier pour amplifier : préparation du virage stratégique du Groupe vers l'électrification ;

  • Transformer et innover : signature de cinq partenariats dans la gestion des risques, le digital et l'innovation avec des acteurs de premier plan dans leur domaine tels que Bureau Veritas, Schneider Electric, Microsoft et Orange Business Services ;

  • Évoluer pour renforcer la performance : étude des opportunités de fusions et acquisitions et préparation diligente des cessions.

II. Chiffre d'affaires du T1 2021 par Business Group

| BÂTIMENT & TERRITOIRES : +3,3 % au premier trimestre 2021 hors fermeture de l'usine de Chester aux États-Unis, grâce à un fort rebond en Amérique du Sud et à une demande robuste au Moyen-Orient et en Afrique

Le chiffre d’affaires du segment Bâtiment et Territoires s'élève à 615 millions d'euros à cours des métaux standard au premier trimestre 2021. Compte tenu de la fermeture de l'usine de Chester, la croissance organique ressort à -2,0 % par rapport à la même période de 2020. Le chiffre d'affaires est en hausse séquentielle de +2,8 % par rapport au quatrième trimestre 2020, porté par une reprise de la demande dans la plupart des zones géographiques et, dans certaines régions, par la constitution de stocks de clients dans le sillage de l’augmentation des prix des matières premières.

Durant la période, le segment Bâtiment a fait preuve de résilience et profité du rattrapage progressif de la demande, qui avait été perturbé en 2020 en raison des contraintes liées à la Covid-19. Le segment Territoires (réseau de distribution d’énergie) a enregistré une activité contrastée à travers les géographies avec une demande robuste en Chine et en France et des ventes plus faibles dans les pays nordiques.

Les tendances trimestrielles par zone géographiques sont les suivantes :

  • En Europe, l'activité s’inscrit en baisse de -2,1 % au premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020, soutenue par une bonne dynamique en France, notamment sur le marché du Do-It-Yourself, et en Europe du Sud, où la demande dans le secteur des réseaux de distribution d’énergie a été soutenue. Les pays nordiques ont été affectés par un hiver plus rigoureux qui a perturbé les campagnes d'installation de réseaux de distribution d’énergie ce trimestre.

  • L'Amérique du Sud a enregistré un rebond de +18,6 % au cours du trimestre, bénéficiant d'une croissance à deux chiffres au Pérou et au Brésil liée la reprise de l'activité de construction et à la constitution de stocks.

  • L'Asie-Pacifique a enregistré une baisse de -4,0 % au premier trimestre 2021 par rapport au premier trimestre 2020, et une hausse séquentielle de +11,2 %. La Chine et la Nouvelle-Zélande ont affiché une croissance solide, notamment dans le segment Territoires, portée par le rattrapage de la demande, tandis que l'Australie a souffert d'une base de comparaison défavorable liée à la forte dynamique du premier trimestre 2020.

  • L'Amérique du Nord a enregistré une baisse de -34,3 % au cours du trimestre en raison de la fermeture de l'usine américaine de Chester en juin 2020, découlant de l'analyse du programme SHIFT. En excluant l’usine américaine de Chester, le chiffre d’affaires a augmenté de +14,9 % par rapport au premier trimestre 2020, porté par des conditions de marché plus favorables au Canada.

  • Le Moyen-Orient et l'Afrique ont progressé de +8,4 % grâce à la performance robuste régulière de la Turquie qui a plus que compensé les baisses au Maroc et au Liban, ce dernier restant affecté par la situation géopolitique.

| INDUSTRIE & SOLUTIONS : +5,8 % au premier trimestre 2021 grâce à la demande record des Harnais automobiles et au rebond de l'activité Automatisme industriel

Le chiffre d'affaires du segment Industrie et Solutions s'établit à 344 millions d'euros à cours des métaux standard au premier trimestre 2021, en hausse organique de +5,8 % par rapport à l'année précédente et en progression séquentielle de +10,9 %, porté par un trimestre record dans le domaine des harnais automobiles. L’activité Aérospatial reste affectée par la crise de la Covid-19.

Le chiffre d'affaires de l'activité Infrastructures et matériels ferroviaires a augmenté (+4,8 % par rapport à la même période de 2020) grâce à la demande soutenue liée à la construction de lignes de métro en Chine et en Europe, tandis que les activités Aérospatial et Défense (-39,7 % par rapport au premier trimestre 2020) et Oil & Gas (-15,6 % par rapport à la même période de 2020) sont restées impactées. L'activité Automatisme industriel a, quant à elle, fortement progressé (+46,1 % par rapport au premier trimestre 2020), dopée par la demande en Europe. L'activité des Fermes éoliennes est en baisse (-19,6 % par rapport au premier trimestre 2020), Nexans ayant augmenté la sélectivité des projets.

L’activité Harnais automobiles affiche une forte hausse de +17,9 % au premier trimestre. Le chiffre d’affaires a atteint un nouveau record grâce au rattrapage de la demande de la Chine et à la part de marché croissante des véhicules électriques, soutenue par les subventions publiques. Le Groupe a remporté un premier contrat dans le domaine des harnais automobiles pour habitacles, ce qui lui permettra de maintenir la dynamique de croissance.

| TÉLÉCOMMUNICATIONS & DONNÉES : -4,2 % au premier trimestre 2021 avec une reprise du segment Câbles et systèmes LAN ; la demande de fibre optique reste atone

Le chiffre d'affaires de l'activité Télécommunications et Données s'élève à 74 millions d'euros à cours des métaux standard au premier trimestre 2021, en baisse organique de -4,2 % par rapport au premier trimestre 2020 mais en progression séquentielle de +2,2 %, grâce à une amélioration du segment Câbles et systèmes LAN, qui reste toutefois affecté par la faible demande des câbles fibre optique et infrastructure et des accessoires.

Le segment Câbles et systèmes LAN a enregistré un rebond de +19,4 % au premier trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020, grâce à la reprise en Asie et en Europe et la livraison de projets majeurs au Moyen Orient.

Le segment Infrastructures Télécom est en baisse de -17,2 %, pénalisé par des retards de certains projets, la stabilité de la demande de fibre optique à domicile dite FTTH (Fiber To The Home) et la faiblesse des commandes de backbone avec une pression sur les prix liée à la concurrence des importations asiatiques.

Grâce à la demande robuste et à la position de leader de Nexans, le chiffre d'affaires de l'activité Télécommunications spéciales (sous-marines) a progressé de +12,1 % par rapport au premier trimestre 2020 et le carnet de commandes est resté de bon niveau.

| HAUTE TENSION & PROJETS : -24,7 % au premier trimestre 2021, compte tenu d'une base de comparaison défavorable avec le premier trimestre 2020 ; carnet de commandes de l’activité sous-marine ajusté à 1,5 milliard d'euros et solide exécution des projets

Le chiffre d'affaires de l’activité Haute Tension et Projets s'est établi à 147 millions d'euros au premier trimestre 2021, en baisse de -24,7 % par rapport à la même période de l'année précédente. La division souffre d’une base de comparaison élevée, car le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 était en hausse de +56 % par rapport au premier trimestre 2019, reflétant l'exécution de deux contrats de réparation et un phasage favorable des projets. Le chiffre d’affaires augmentera progressivement au fil de l’année 2021, du fait de l’exécution des projets, de l'achèvement de l'usine de Charleston aux États-Unis et de la livraison du navire câblier ultramoderne Nexans Aurora.

L’activité Haute tension sous-marine affiche une baisse de -29,4 % au premier trimestre 2021. Comme mentionné précédemment, l’activité est affectée par un fort effet de base par rapport au premier trimestre 2020. En adéquation avec les principes d’exécution irréprochable et rigoureuse du Groupe, la réalisation des projets clés en main Seagreen, Crète-Attique, NSL, Mindanao-Visayas et Lavrion-Syros a progressé. Le carnet de commandes ajusté de l’activité sous-marine4 s’établit à 1,5 milliard d'euros à fin mars (en hausse de +11,5% par rapport à décembre 2020), avec une visibilité à 24 mois et usine Halden entièrement chargée en 2021. L'activité d'appels d'offres est restée soutenue, et Nexans a été choisi comme fournisseur préférentiel par Empire Offshore Wind LLC en vue de l’électrification de l’État de New York par le raccordement des fermes éoliens offshore Empire Wind au réseau terrestre.

En parallèle, la transformation de l'usine de Charleston a progressé comme prévu et le navire câblier Nexans Aurora devrait être livré en mai.

L'activité Haute tension terrestre est en léger repli de -3,3 % au premier trimestre 2021. L’exécution des projets s’est poursuivie en ligne avec le carnet de commandes. Les opérations se sont poursuivies comme prévu après le redressement avec succès de l’activité en 2020.

| AUTRES

Le segment Autres activités, qui correspond pour l’essentiel aux ventes de fils de cuivre, affiche un chiffre dʼaffaires de 323 millions dʼeuros à cours des métaux standard au premier trimestre 2021, en hausse de +25,9 % par rapport à la même période de l’année précédente, principalement grâce à la forte demande de fils de cuivre en Amérique du Nord.

III. Point sur la mise en œuvre des dernières étapes du plan « New Nexans » 2019-2021

Le Groupe a poursuivi l'exécution de son plan de transformation « New Nexans » lancé en novembre 2018 et déployé à l'échelle du Groupe en renforçant les mesures de réduction des coûts et en amplifiant le programme SHIFT pour augmenter la conversion des « Value Burners » et « Transformation Candidates » en « Profit Drivers », ainsi qu'en renforçant l'optimisation de la trésorerie. L'accent sur la gestion du besoin en fonds de roulement opérationnel et la sélectivité du portefeuille clients pour toutes les opportunités commerciales et les projets clés en main sont désormais intégrés par les opérations pour améliorer la rentabilité dans l’ensemble des activités.

Dans un contexte d'inflation des prix des matières premières, le Groupe accorde une attention accrue au cuivre et autres matières premières afin de sécuriser l'approvisionnement, d'éviter toute pénurie et de répercuter l'augmentation des prix aux clients.

IV. Ambition stratégique 2022-2024 « Électrifier le futur »

Nexans poursuit activement des initiatives visant à amplifier ses innovations et ses programmes de partenariat afin d'offrir à ses clients des solutions « au-delà des câbles ». Au cours du trimestre, Nexans a conclu des partenariats de premier plan dans le digital, l’innovation et la gestion des risques avec :

  • Orange Business Services, pour lui fournir la connectivité IoT mondiale indispensable à l'expansion majeure des solutions de suivi d’actifs et autres solutions internet des objets (IoT) de Nexans ;

  • Schneider Electric sur un programme de transformation numérique destiné à faire entrer l’industrie 4.0 dans ses usines et à amplifier sa démarche de développement durable ;

  • Microsoft Azure pour développer des solutions perfectionnées dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) et du cloud, appelées à servir de base pour les services et solutions numériques qui piloteront la transition énergétique mondiale ;

  • Shippeo, leader européen de la visibilité de la supply chain, en vue de déployer un service numérique innovant qui s’appuie sur l’automatisation et l’intelligence artificielle pour maximiser le potentiel de ses opérations de transport au niveau mondial ;

  • Bureau Veritas pour réduire les risques et promouvoir les meilleures pratiques pour les livraisons, clés en main, de câbles électriques haute tension utilisés pour le raccordement des parcs éoliens offshore aux réseaux terrestres.

V. Impact sur le développement durable

Nexans mènera les changements nécessaires à l’électrification du monde de manière durable. Comme annoncé à l’occasion de son premier Climate Day, le 22 septembre 2020, le Groupe a pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici à 20305.

Au cours du trimestre, le Groupe a réalisé des progrès significatifs pour atteindre ses objectifs de fin d'année :

  • En France, Nexans a obtenu 85 points sur 100 dans l'indice d'égalité professionnelle 2020, contre 66 en 2018. Le Groupe s'engage en faveur de l'égalité hommes-femmes et s’est fixé pour objectif d’atteindre un taux de 16 à 18 % de femmes occupant un poste dans le Top Management en 2021 et de 18 à 20 % en 2023.

  • En 2013, Nexans est devenu le premier acteur de l'industrie du câble à créer une Fondation d'entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l'accès à l'énergie pour les populations défavorisées à travers le monde. Depuis, la Fondation Nexans a soutenu 122 projets portés par 62 ONG œuvrant pour améliorer les conditions de vie de 1,8 million de personnes dans le monde. Lancé au cours du trimestre, le neuvième appel à projets a reçu 140 candidatures en provenance de 30 pays.

VI. Faits marquants de la période subséquents au 31 mars

Le 1er avril, Nexans a étendu son partenariat à long terme avec la RATP en remportant un contrat de deux ans qui porte sur la fourniture d'environ 4 800 km de câbles ferroviaires dans des tunnels ainsi qu’à bord de matériel roulant, notamment dans le cadre du projet Grand Paris Express.

Le 22 avril, Nexans s'engage aux côtés du navigateur Fabrice Amedeo. Partageant de nombreuses valeurs liées à la protection de l'environnement, à la lutte contre le réchauffement climatique et à la préservation des océans, Nexans et Fabrice Amedeo feront cause commune jusqu'au prochain Vendée Globe en 2024.

~ ~ ~

Une conférence téléphonique (en anglais) est organisée ce jour à 9h (heure de Paris). Pour participer :

Accès au webcast :
https://channel.royalcast.com/landingpage/nexans/20210429_1/

Accès à la conférence audio :

  • Standard international : +44 (0) 33 0551 0200

  • France : +33 (0) 1 7037 7166

  • Royaume-Uni : +44 (0) 33 0551 0200

  • États-Unis : +1 212 999 6659

Code de confirmation : Nexans

~ ~ ~

Calendrier financier

12 mai 2021 : Assemblée Générale des actionnaires

19 mai 2021 : Date ex-dividende

20 mai 2021 : Dividende - date d’enregistrement

21 mai 2021 : Date de paiement du dividende

28 juillet 2021 : Résultats semestriels 2021

Annexes

Premier trimestre

2020

2021

Chiffre d'affaires à cours des métaux non ferreux courants par segment d'activité

Bâtiment et Territoires

677

723

Industrie et Solutions

335

359

Télécommunication et Données

115

75

Haute Tension et Projets

196

149

Autres

290

451

Total Groupe

1 614

1 756

Chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux standard par segment d’activité

Standard cuivre à 5 000€/t

Bâtiment et Territoires

645

615

Industrie et Solutions

332

344

Télécommunication et Données

114

74

Haute Tension et Projets

193

147

Autres

285

323

Total Groupe

1 569

1 503

Effets de périmètre et de change sur les ventes à cours des métaux non ferreux standard

Standard cuivre à 5 000€/t

Premier trimestre 2020

Effet change

Effet des changements de périmètre

Croissance organique

Premier trimestre 2021

Bâtiment et Territoires

645

(20)

2

(13)

615

Industrie et Solutions

332

(3)

(3)

19

344

Télécommunication et Données

114

1

(38)

(3)

74

Haute Tension et Projets

193

3

0

(48)

147

Autres

285

(6)

(23)

66

323

Total Groupe

1 569

(25)

(62)

21

1 503

À propos de Nexans

Nexans est un acteur mondial de la transition énergétique. Notre raison d’être : électrifier l'avenir. Depuis plus d'un siècle, Nexans joue un rôle crucial dans l'électrification de la planète. Avec près de 25 000 personnes dans 38 pays, le Groupe mène la charge vers le nouveau monde de l'électrification : plus sûr, durable, renouvelable, décarbonisé et accessible à tous. En 2020, Nexans a généré 5,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires standard.
Le Groupe conçoit des solutions et services tout au long de la chaîne de valeur dans trois principaux domaines d’activités : Bâtiment & Territoires (notamment les équipements, les réseaux intelligents, l’e-mobilité), Haute Tension & Grands Projets (notamment les fermes éoliennes offshore, les interconnexions sous-marines, la haute tension terrestre) et Industrie & Solutions (notamment les énergies renouvelables, les transports, le secteur pétrolier et gazier, l’automatisation).
La responsabilité sociale des entreprises est un principe directeur des activités commerciales et des pratiques internes de Nexans. En tant que signataire du Pacte mondial depuis 2008, Nexans s'engage à contribuer à une économie mondiale responsable et s'efforce de promouvoir les dix principes définis par l'ONU auprès de toutes ses parties prenantes. Le Groupe s'est engagé à contribuer à la neutralité carbone d'ici 2030 et a été le premier acteur de l'industrie du câble à créer une Fondation d'entreprise destinée à soutenir des actions en faveur de l'accès à l'énergie pour les populations défavorisées à travers le monde. L’engagement du Groupe en faveur du développement de câbles éthiques, durables et de haute qualité sous-tend sa participation active à diverses associations majeures du secteur, notamment Europacable, la NEMA, l’ICF et le CIGRÉ.

Nexans est coté sur le marché Euronext Paris, compartiment A.
Pour plus d’informationswww.nexans.com :

Contacts :

Communication financière
Aurélia Baudey-Vignaud
Tél. : +33 (0)1 78 15 03 94
aurelia.baudey-vignaud@nexans.com

Communication
Catherine Garipoglu
Tél. : +33 (0)1 78 15 04 78
catherine.garipoglu@nexans.com

Elodie Robbe-Mouillot
Tél. : +33 (0)1 78 15 03 87
elodie.robbe-mouillot@nexans.com

Minaa El Baz
Tél. : +33 (0)1 78 15 04 65
minaa.el_baz@nexans.com

Note : les écarts éventuels sont liés aux arrondis

Les informations de nature prospective contenues dans ce communiqué sont fonction de risques et incertitudes, connus ou inconnus à ce jour, qui peuvent avoir un impact significatif sur les performances futures de la Société.

Le lecteur est invité à consulter le site Internet du Groupe sur lequel sont disponibles les comptes de l’exercice clos le 31 décembre 2020 et le document d’enregistrement universel où figurent les facteurs de risque du Groupe.

1 Pour neutraliser l’effet des variations des cours des métaux non ferreux et mesurer ainsi l’évolution effective de son activité, Nexans établit également son chiffre d’affaires à cours du cuivre et de l’aluminium constants (cours de référence de 5 000 €/t et de 1 200 €/t respectivement).
2 Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 à données comparables correspond au chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux constants, retraité des effets de change et de périmètre. Sur le chiffre d’affaires à cours des métaux non ferreux standard, les effets de change s’élèvent à -25 millions d’euros, et les effets de périmètre à -62 millions d’euros.
3 Carnet de commandes de l’activité sous-marine ajusté des contrats sécurisés non mis en vigueur.
4 Carnet de Commandes de l’activité sous-marine ajusté des contrats sécurisés non mis en vigueur.
5 Les émissions de gaz à effet de serre (GES) pour les Scopes 1 et 2 ainsi qu'une partie du Scope 3 concernant les voyages d'affaires, les déplacements domicile-travail des salariés, les déchets générés, ainsi que les transports en amont et en aval, tels que définis par le protocole GES - ghgprotocol.org. Les objectifs sont basés sur la réduction des émissions de 2019, l’année de référence.

Pièce jointe