Publicité
La bourse ferme dans 7 h 36 min
  • CAC 40

    7 918,84
    -15,33 (-0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 902,22
    +7,36 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 093,40
    -2,30 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 160,10
    +3 299,21 (+5,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,35
    +0,38 (+0,48 %)
     
  • DAX

    17 726,79
    -8,28 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 666,29
    -16,21 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,41 (+0,50 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • GBP/USD

    1,2672
    +0,0017 (+0,13 %)
     

Moderna, Pfizer, bioNTech, AstraZeneca… les fabricants du vaccin Covid-19 se portent bien, 3 ans après la crise

Julien Sarboraria

Moderna, Pfizer, BioNTech, AstraZeneca, Johnson & Johnson… Ces laboratoires se sont fait un nom (dans le cas de Moderna et bioNTech) ou ont renforcé leur notoriété auprès du grand public en annonçant puis en vendant des vaccins contre le Covid-19, depuis l’automne de l’année 2020, année marquant le début de la crise sanitaire et économique mondiale, qui a initié des mutations profondes. En l’espace de trois ans, ces laboratoires ont monté en puissance. Depuis le 16 mars 2020, le cours de Bourse de Moderna (jusqu’en 2020 inconnu au bataillon) a bondi de 466%, celui de BioNTech de 226%, celui d’AstraZeneca de 74%, celui de Pfizer de 35% et celui de Johnson & Johnson de 21%.

Dans le détail, Moderna est passé d'un chiffre d'affaires nul avant le Covid-19 à une explosion grâce à la pandémie. Le laboratoire dirigé par le Français Stéphane Bancel a dégagé un résultat net enviable de 12 milliards de dollars en 2021 puis de 8 milliards en 2022, “les investissements en recherche et un accord plus équilibré entre la société et les universités qui ont trouvé le vaccin ayant réduit le résultat”, relève Charles Monot, fondateur de Monocle Asset Management, interrogé par Capital. Grâce à la manne des vaccins Covid-19, Moderna détient aujourd'hui encore 10 milliards de dollars de trésorerie. “Peu d'acquisitions ont été réalisées avec l’argent généré par le vaccin Covid-19 pour le moment”, relève l’expert.

Pfizer, qui est au contraire un des poids lourds de la pharmacie mondiale, a bénéficié du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi Yves Rocher se prépare à 18 mois difficiles
T-mobile met la main sur la société de téléphonie d’un célèbre acteur américain
BNP Paribas, Société générale… les banques rouge vif en Bourse, le CAC 40 plonge
Bourse : “Les faillites de banques aux Etats-Unis vont-elles nous précipiter dans une crise systémique ?”
Électricité : nouvelle envolée des prix avec les réparations sur les réacteurs nucléaires d’EDF ?