La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 709,58
    -279,70 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Mere, le "Lidl russe", va quitter un autre pays européen

Pixabay

Mere semble être dans l'œil du cyclone. Après la Belgique, c'est au tour de l'Espagne de dire au revoir à l'enseigne de hard discount russe. À peine un an et demi après son implantation dans le pays, le distributeur va baisser le rideau des trois supermarchés sur le territoire, indique le site espagnol Alimarket, mercredi 14 septembre. Mere avait ouvert plusieurs points de vente en Espagne, avant de les fermer rapidement, précise LSA.

Très présente en Russie, la marque s'est aussi développée en Allemagne, en Pologne, Roumanie et Lituanie. Le "Lidl russe" avait pour ambition de conquérir l'Europe occidentale avec des ouvertures prévues en Espagne, en Angleterre ou encore en France. Fin 2021, le groupe avait ainsi annoncé son arrivée dans l'Hexagone avec l'implantation de trois magasins dans le Grand Est en 2022. Finalement, le hard-discounter a renoncé à ses projets…

Même si la guerre en Ukraine n'avait pas été la première cause évoquée pour expliquer ces revirements, elle a sans doute dû peser lourd dans la balance. En Angleterre, le groupe russe a indiqué, début mars, qu’il fermait son magasin de Preston et mettait ses opérations dans le pays "sur pause".

En Belgique, Mere a annoncé, il y a quelques jours, que son point de vente situé à Opwijk, ouvert il y a à peine trois mois, était "insuffisamment rentable" et allait donc fermer ses portes à la mi-octobre. Le distributeur ne semble toutefois pas abandonner sa volonté de déploiement dans le pays et a précisé "rechercher actuellement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Fed attendue au tournant après l'inflation, la croissance française va freiner
Enchères : record absolu pour un maillot de Michael Jordan
Bourse : le fonds spéculatif n°1 met en garde contre un krach massif
Google visé par une enquête sur le système de paiement de sa plateforme d'applications
Amazon travaille sur un nouveau vaccin