La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 192,35
    -26,35 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

McKinsey : Emmanuel Macron a-t-il bénéficié d'un financement illégal de sa campagne ? Une enquête serait ouverte

Antoine Gyori - Corbis / Getty Images

Le parquet national financier (PNF) aurait ouvert une enquête pour "favoritisme" et "financement illégal de campagne électorale". Les relations entre le chef de l'État et le cabinet McKinsey seraient au centre des investigations.

Emmanuel Macron dans la tourmente ? Selon les informations du Parisien, une enquête judiciaire aurait été ouverte pour "financement illégal" de sa campagne de 2017. Les relations entre le président de la République et le cabinet McKinsey seraient pointées, et plus particulièrement les conditions d'attribution de certains contrats publics.

Selon plusieurs sources concordantes à nos confrères, les investigations auraient été lancées, en novembre, par le parquet national financier (PNF), pour des chefs de "favoritisme" et de "financement illégal de campagne électorale". Les trois juges d’instruction en charge de l'enquête, dont Serge Tournaire, connu pour avoir œuvré dans les affaires Fillon et Bygmalion, s'intéresseraient aux conditions d’attributions de certains contrats publics au cabinet de conseil américain, poursuit le quotidien francilien.

Cette nouvelle enquête ferait suite à celle ouverte au printemps dernier à l'encontre du cabinet McKinsey pour "blanchiment aggravé de fraude fiscale". Des investigations qui avaient été lancées après la publication d'un rapport sénatorial sur l'emprise des cabinets de conseils privés sur les politiques publiques. Le document de la commission d'enquête du Sénat révélait que le nombre de contrats avec des cabinets de conseil, tel que McKinsey, avait plus que doublé entre 2018 et 2021 pour atteindre le milliard d'euros, rappelle Le Parisien.

Face au tollé provoqué par ce rapport, des investigations avaient mis au jour que le cabinet McKinsey (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Jordan Bardella: "Entre la République McKinsey et la République Traoré, j’appelle les Français à choisir la République française"

Une montre du pape François va être vendue aux enchères
27% des enfants de moins de deux ans ont déjà été exposés aux écrans
Les fausses promos du Black Friday, les ratés du bonus-malus de l’assurance chômage… Le flash éco du jour
Flambée des prix de l'énergie : le Sénat renforce le "filet de sécurité" pour les collectivités locales
Aix-en-Provence veut faire payer Orange pour l'utilisation de vieux poteaux télécoms