La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 036,15
    -120,54 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    11 960,99
    -152,80 (-1,26 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 431,69
    -68,07 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,37
    -6,52 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 129,97
    -34,03 (-0,82 %)
     

McDo victime de vols de sa vaisselle réutilisable

Julien Sarboraria

Depuis le début de l'année, de la vaisselle réutilisable a remplacé les emballages carton dans nombre de fast-food, dans le cadre de la loi anti-gaspillage adoptée en janvier 2020. Si l'objectif était de réduire les déchets, le résultat est tout autre pour les restaurants. En effet, comme le relate Le Parisien, McDonald's observe une recrudescence de vols de vaisselle. Les boîtes à frites et nuggets ainsi que les verres réutilisables seraient volés par des clients désireux d'emporter un petit souvenir. "C’est collector. J’avais vu sur les réseaux sociaux des photos de la vaisselle, c’est la première fois que je tombe dessus. Ça me fera un petit élément de déco", assume l'un d'eux, dans les colonnes du quotidien francilien.

Un effet de mode qui ne serait pas encore vraiment chiffré. "Il est encore trop tôt pour estimer précisément ce phénomène de vols", affirme McDonald's. "Nous constatons des pertes. Mais les taux ne sont pas démesurés, comme dans des restaurants classiques", relativise Benjamin Peri, fondateur de Pyxo, qui fournit des contenants réutilisables à McDonald’s, Sushi Shop ou Pomme de Pain.

Pour dissuader les clients de repartir avec de la vaisselle réutilisable, certains établissements ont leur petite combine, comme près de Belfort, où le gérant a collé une affiche prévenant que les contenants sont équipés d'une puce de géolocalisation. Une dissuasion qui semble fonctionner, alors qu'en réalité les codes et puces ne serviraient qu'à connaître le stock de vaisselle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En terrasse, des coussins chauffants pour remplacer les radiateurs jugés illégaux par la Ville de Paris
Meta (Facebook) de nouveau à l'amende sur les données personnelles
GE HealthCare Technologies fait son entrée à la Bourse de New York
Chute de Camaïeu, Go Sport en grande difficulté : l’empire de Michel Ohayon est-il menacé ?
Airbnb condamné en appel dans un cas de sous-location illégale