Marchés français ouverture 3 h 59 min
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 381,72
    +54,61 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0866
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    21 899,88
    +57,55 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    21 287,90
    +90,97 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

Malgré la grève, la réforme des retraites "entrera en vigueur", prévient Aurore Bergé

Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho/Getty Images

La majorité se montre ferme quant à son projet de réforme des retraites, qui sera adopté selon Aurore Bergé, la présidente des députés Renaissance. Cette dernière a affirmé dimanche que "le droit de grève n'est pas un droit de blocage". "Il faut reconnaitre que la réforme des retraites va demander des efforts à des millions de Français", a reconnu la députée dans le Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro, "l'idée n'est pas de montrer les muscles". Interrogée sur la mobilisation contre le texte, avec une première journée de grève et de manifestations prévue le 19 janvier, elle a toutefois assuré que la réforme "sera adoptée et entrera en vigueur".

Elle a promis que "les Français n'auront pas la double peine" d'avoir "la pénalisation de grèves qui peuvent profondément bousculer leur vie quotidienne", et "de l'autre côté, d'avoir des parlementaires qui n'auront pas le courage d'assumer cette réforme. Nous aurons le courage de l'assumer et d'aller au bout". La députée a affirmé ne pas vouloir "empêcher le droit de grève". "Par contre on a un service minimum qui existe dans les transports et qui doit être exercé à la RATP et à la SNCF, et on a un service minimum d'accueil à l'école et je demande aux collectivités d'être particulièrement mobilisées".

"Ce droit de grève n'est pas un droit de blocage", ni "un droit d'entraver les Français qui veulent aller travailler", a-t-elle répété. "Si on doit aller plus loin" pour modifier la loi sur le service minimum, "nous serons prêts à le faire", a-t-elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elle vendait des voyages de rêve à des prix défiant toute concurrence, il s'agissait d’une arnaque pyramidale
De nouveaux droits pour certains retraités, des économies de chauffage possibles dans les copropriétés… Le flash éco du jour
Pourquoi les bouches d'égout sont la nouvelle cible des voleurs ?
PSG : Hidalgo ne veut pas vendre le Parc des Princes, réponse acerbe du club
Grève du 19 janvier : Fabien Roussel exhorte "un million" de Français "à déferler dans la rue"