Publicité
Marchés français ouverture 1 h 49 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 651,82
    -203,55 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 531,29
    -289,87 (-1,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 280,18
    +833,12 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,58
    -43,88 (-2,93 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

M&M’s, Twix… Mars investit 130 millions en France, découvrez où et avec combien d’emplois à la clé

Walter Cicchetti

Après le canadien McCain, c’est au tour de l’américain Mars de mettre des billets sur la table dans le cadre du sommet Choose France, qui se tient ce lundi 13 mai à Versailles. Le propriétaire des marques Mars, Snickers, Whiskas, Ebly ou encore M&M’s, dont les produits sont consommés par 70% des Français, annonce un investissement de 130 millions d’euros en France pour ses activités d’animaux de compagnie, de confiserie et d’alimentation. Cette enveloppe s’ajoute aux 130 millions d’euros déjà investis l’an passé. À noter que le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 2,5 milliards d’euros en France, en 2023.

Concrètement, le budget annoncé ce lundi vise à soutenir la production dans les huit usines de Mars en France, à Saint-Denis-de l'Hôtel, Châteaudun, Cambrai, Steinbourg, Haguenau, Ernolsheim, Biesheim et Aimargues, avec la création de plus de 70 nouveaux emplois, qui s’ajoutent aux 4 000 existants.

Une enveloppe de 35 millions d’euros sera allouée à l’installation d’une nouvelle ligne de production sur le site de Saint-Denis-de-l’Hôtel, dans le Loiret, qui fabrique des aliments pour animaux (Pedigree et Whiskas), et au recrutement d’une soixantaine de personnes. Les usines d’Aimargues dans le Gard et de Cambrai (Hauts-de-France), pour Royal Canin, bénéficient d’un budget de 48 millions d’euros, qui servira, entre autres, à installer des panneaux solaires et à augmenter les capacités de stockage des matières premières. Enfin, 47 millions d’euros vont être investis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Booking est à son tour soumis à des règles de concurrence plus strictes
TotalEnergies : Macron très remonté contre l’idée d’une cotation en Bourse principale à New York
CAC 40 : la Bourse de Paris atone avant les chiffres de l’inflation aux Etats-Unis
Christel Heydemann, DG d'Orange : «Notre stratégie sur la fibre est un pari gagnant»
Retards de livraison chez Boeing : Emirates et Lufthansa se rebellent contre le géant de l’aérien