La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 596,21
    -214,91 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Des lycéens poussés à redoubler faute de places dans certaines filières

Carol Yepes / Getty Images

“Nous lui gardons une place en 2nde en dernier recours”, lit-on dans un mail envoyé par le lycée de cette jeune fille de 15 ans. C'est la solution qu'envisage son établissement alors qu'elle attend toujours son affectation pour intégrer une 1ère STMG à Meudon, dans les Hauts-de-Seine, deux semaines après la rentrée. “On est effarés de voir que cette option puisse être envisagée”, réagit sa maman. “Son dossier était suffisamment bon pour qu’elle passe dans la classe supérieure, je ne vois pas pourquoi elle, plutôt qu’un autre, devrait redoubler”.

Dans l’Essonne, où la situation est particulièrement tendue, ils sont environ 900 élèves à, comme cette jeune fille, ne pas avoir pu faire leur rentrée, relate Actu Essonne. Lorsqu’ils contactent la Direction des Services départementaux de l'Education Nationale (DSDEN), une série de mesures leur est proposée pour répondre à leur demande d’affectation. Parmi elles, la réorientation en filière générale ou professionnelle, mais aussi le redoublement dans l’établissement d’origine, comme l'explicite un mail que nous avons pu consulter. “C’est tout de même scandaleux d’envisager de le faire redoubler ! Cela ne règle pas le problème, on le reporte simplement à l’année prochaine”, s’exaspère une maman qui reproche à l’académie son manque de considération.

À Corbeil-Essonnes, où 59 jeunes sont encore sans lycée, on ne décolère pas face au manque de places. La municipalité s’est associée aux familles pour assigner l’État en justice, selon nos confrères (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"On était tous dégoûtés" : des moucherons morts servis à la cantine d'un lycée
Guerre en Ukraine : à la tribune de l'ONU, Emmanuel Macron charge la Russie
Le Crous de Strasbourg annule son concours polémique qui permettait de gagner des repas gratuits
Covid-19 : trois vaccins adaptés à Omicron vont pouvoir être délivrés en France
La Chine possède de nouveaux types de drones sous-marins autonomes pour l'espionnage