Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 485,91
    +245,93 (+0,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 713,01
    +261,70 (+1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0707
    +0,0050 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 354,63
    +351,02 (+0,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 435,15
    +20,39 (+1,44 %)
     
  • S&P 500

    5 070,85
    +60,25 (+1,20 %)
     

LEP à 6,1% et Livret A à 3% : les Français vident leurs comptes courants pour épargner

épargne français - © Kiattisak - stock.adobe.com
épargne français - © Kiattisak - stock.adobe.com

Les Français sont-ils en train de vider leurs comptes courants ? Alors que l'été dernier, les dépôts à vue représentaient un pactole de 544 milliards d'euros, pour une moyenne de 18 430 euros sur les comptes courants de chacun des 29,5 millions de ménages français, la donne pourrait être en train de changer.

Le pic a été atteint en juillet 2022, avec plus de 543,7 milliards d'euros sur les comptes courants des Français selon la Banque de France, et les portefeuilles étaient encore au plus haut fin septembre avec 542,2 milliards d'euros. Mais l'inflation semble avoir raison des économies accumulées... Les données pour le dernier trimestre 2022 « font état de flux nets négatifs sur les dépôts à vue ». Dans le détail, ce sont 18,9 milliards d'euros qui ont quitté les comptes courants des ménages français (1) entre septembre 2022 et décembre 2022, et plus de 20 milliards depuis l'été.

Les Français se tournent vers l'épargne réglementée

Des comptes courants « vidés » pour cause d'inflation ? Ou pour mieux garnir des livrets reboostés ? Sur le dernier trimestre 2022, « les placements sur les dépôts bancaires rémunérés restent élevés (+22,8 milliards), dans le contexte de l'annonce de l'augmentation supplémentaire de leur rendement au premier trimestre 2023 », note la Banque de France. En clair, les Français ont profité des hausses sur l'épargne réglementée, en particulier le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS), passés de 1% à 2% en août 2022 puis de 2% à 3% en février 2023, et le Livret d'épargne populaire (LEP), remonté à 4,6% puis 6,1%.

PUBLICITÉ

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Retraite « minimum » : quelle complémentaire Agirc-Arrco pour une carrière au Smic ?
- Arnaque : méfiez-vous de cette fraude impliquant la Banque de France
- Pouvoir d'achat : cette somme qui permettrait aux Français de mieux vivre