Marchés français ouverture 4 h 32 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 047,62
    +225,86 (+0,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1331
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,22
    +331,96 (+1,41 %)
     
  • BTC-EUR

    50 442,89
    -444,14 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 471,56
    +28,78 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Lancement des satellites CERES : Un centre de contrôle CNES de nouvelle génération utilisant une ligne de produits développée par Atos

·4 min de lecture

Paris (France), le 17 novembre 2021 Atos annonce aujourd’hui accompagner avec succès le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) dans la commande-contrôle des trois satellites de la mission militaire CERES dont le lancement s’est déroulé le mardi 16 novembre depuis Kourou, en Guyane française. CERES est un programme conduit par la Direction générale de l’armement (DGA). Atos, à la tête d’un consortium de partenaires, a conçu et développé la ligne de produits « ISIS » (CNES Initiative for Space Innovative Standards), la toute nouvelle génération de systèmes de contrôle de satellites mise en œuvre au CNES. C’est la première fois que ces solutions stratégiques sont utilisées dans le cadre d’une mise à poste. À l’avenir, elles pourront être exploitées par le CNES pour la plupart de ses futurs satellites.

Pour chaque programme spatial, la mise en orbite et le maintien à poste du satellite sont opérés depuis le sol, au sein d’un centre de contrôle dédié. ISIS répond au besoin de standardiser le système de contrôle pour améliorer globalement l’efficacité des opérations.

Issue de plusieurs années de travail conjoint, la ligne de produits ISIS permet désormais au CNES d’optimiser les coûts opérationnels et les délais d’exécution de ses missions en déployant des produits génériques, capables de s’adapter rapidement aux impératifs spécifiques des missions (qu’elles soient militaires, d’intérêt scientifique, mono-satellite ou multi-satellites, opérées en constellation…). Les opérateurs de satellites peuvent déployer rapidement des centres de contrôle modernes et performants à l’aide d’un socle de composants et d’une infrastructure éprouvée. La solution développée par Atos inclut des fonctionnalités avancées d’automatisation et de puissantes capacités de visualisation qui simplifient les tâches et facilitent les opérations satellites.

« C’est avec une grande fierté que nous avons développé ces systèmes de nouvelle génération, dédiés au contrôle des missions satellite, qui sont à présent un pilier stratégique des programmes spatiaux du CNES. La ligne de produit ISIS est dotée d’une architecture microservices moderne, modulaire et ouverte, basée sur un socle numérique hautes performances. Ce système peut être opéré tout au long du cycle de vie des satellites, depuis l’AIT (Assembly, Integration and Test) jusqu’aux opérations en vol, avec des coûts optimisés par rapport aux générations précédentes. Il s’agit d’une solution conçue pour l’avenir et nous souhaitons la voir se développer ! », commente Yannick Tricaud, Responsable Europe du Sud, Atos.

Pour de plus amples informations sur les solutions d’Atos dédiées au domaine spatial, rendez-vous sur : https://atos.net/fr/solutions/espace-et-avionique.

***

A propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec 105 000 collaborateurs et un chiffre d’affaires annuel de 11 milliards d’euros. Numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le Groupe fournit des solutions intégrées pour tous les secteurs, dans 71 pays. Pionnier des services et produits de décarbonation, Atos s’engage à fournir des solutions numériques sécurisées et décarbonées à ses clients. Atos opère sous les marques Atos et Atos|Syntel. Atos est une SE (Société Européenne) cotée sur Euronext Paris et fait partie de l’indice Next 20.

La raison d’être d’Atos est de contribuer à façonner l’espace informationnel. Avec ses compétences et ses services, le Groupe supporte le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, Atos permet à ses clients et à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

Contact presse

Lucie Duchateau – lucie.duchateau@atos.net - +33 (0)7 62 85 35 10

A propos du CNES

Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) est l’établissement public chargé de proposer au Gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et invente les systèmes spatiaux de demain ; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Le CNES, créé en 1961, est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour pousser l’innovation. Le CNES compte près de 2 400 collaborateurs, femmes et hommes passionnés par cet espace qui ouvre des champs d’application infinis, innovants et interviennent sur cinq domaines d’intervention : Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense. Le CNES est un acteur majeur de l’innovation technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est l’un des principaux contributeurs de l’Agence spatiale européenne (ESA).

CONTACTS
Olivia Baumann Attachée de presse Tél. 01 44 76 76 59 olivia.baumann@cnes.fr
Pascale Bresson Attachée de presse Tél. 01 44 76 75 39 pascale.bresson@cnes.fr
Raphaël Sart Responsable presse Tél. 01 44 76 74 51 raphael.sart@cnes.fr

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles