La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 827,50
    +1 795,00 (+3,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Lagardère : pas de démantèlement en vue mais une nouvelle gouvernance ?

·1 min de lecture

Arnaud Lagardère l'a assuré : si son projet de transformation en classique société anonyme devait aboutir, où il obtiendrait d'ailleurs un poste de PDG, son groupe propriétaire d'Hachette Livre et de plusieurs médias dont Europe 1 et Paris Match, ne cédera aucune activité. "Je veux être très clair : nous nous dirigeons vers un accord où toutes les activités et actifs resteront dans le groupe", a-t-il déclaré lors d'une conférence téléphonique, "optimiste" mais sans "aucune certitude" sur l'issue de ces négociations avec ses principaux actionnaires, qui doivent mettre fin à son contrôle absolu sur le groupe hérité de son père Jean-Luc, mort en 2003.

Ces activités resteront-elles dans le groupe "pour toujours", alors que Vincent Bolloré lorgne sur Europe 1, et Bernard Arnault sur Paris Match et le JDD? "Peut-être pas, je ne sais pas (...) Ce sera un nouveau groupe, avec un nouveau conseil d'administration. Il y aura des discussions", a répondu l'actuel gérant-commandité, interrogé par des analystes financiers. Le statut de commandite par actions le rend de facto indéboulonnable bien qu'il ne possède que 7% des actions du groupe, en échange d'une responsabilité illimitée sur ses biens propres des dettes de l'entreprise.

>> A lire aussi - LAGARDERE continue de discuter sur l'avenir de la commandite

Arnaud Lagardère a également dit qu'il souhaitait que l'accord négocié notamment avec Vincent Bolloré (Vivendi, 29% du capital), le fonds Amber Capital (20%), le Qatar (14%) et une holding (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Face aux démarchages d’ENI, le médiateur de l’énergie saisit la justice
Avec 74% de hausse de son chiffre d'affaires, Tesla atteint des profits inédits
Un an après leur plongeon historique, les cours pétroliers ne cessent de grimper
Banque du Japon mise sur la reprise économique et relève ses prévisions de croissance
Boutiques d'aéroports, médias... Lagardère enregistre une forte baisse de son chiffre d'affaires