La bourse ferme dans 7 h 39 min
  • CAC 40

    6 582,99
    +13,04 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 797,83
    +8,21 (+0,22 %)
     
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0157
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 792,00
    -6,10 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    23 636,10
    -229,72 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,23
    -21,53 (-3,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,93
    -0,48 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 845,37
    +28,76 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 525,42
    +16,27 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 797,18
    -243,68 (-1,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,2041
    -0,0017 (-0,14 %)
     

L’eau n’a jamais été aussi chaude autour du plus grand glacier au monde

L’inlandsis Est-Antarctique semblait être préservé des effets du réchauffement planétaire. Mais une étude plus poussée des eaux de la région montre que celles-ci sont de plus en plus chaudes, en grande partie à cause du dérèglement du climat terrestre.

« Nos résultats soulignent l’urgence de limiter le réchauffement climatique à moins de 1,5℃, afin d’éviter les dommages climatiques les plus catastrophiques », alertent les auteurs d’une nouvelle étude publiée le 2 août 2022 dans Nature Climate Change. Ces travaux, commentés dans The Conversation, signalent plus spécifiquement le réchauffement des eaux autour de l’inlandsis Est-Antarctique, le plus grand glacier de la planète — soit quasiment la taille des États-Unis.

Il est déjà connu et acté que le changement climatique a un impact sur les eaux de la planète. La montée des mers fait partie de ces conséquences référencées, tout comme l’acidification des océans. Mais s’ajoute à cela le fait que leur température augmente et que leur circulation change en menant des eaux chaudes en des régions où elles n’ont rien à faire là.

antarctique_est_glacier_geant
antarctique_est_glacier_geant

C’est justement ce que ces climatologues ont cherché à quantifier dans l’Antarctique oriental, découvrant alors que ce glacier, pourtant considéré comme l’un des plus stables jusqu’à présent, se trouve menacé comme beaucoup d’autres.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles