Publicité
La bourse ferme dans 8 h 25 min
  • CAC 40

    7 598,63
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 916,80
    +19,36 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    40 358,09
    -57,35 (-0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 417,40
    +10,10 (+0,42 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 755,00
    -587,69 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 359,38
    -6,51 (-0,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,34
    +0,38 (+0,49 %)
     
  • DAX

    18 557,70
    +150,63 (+0,82 %)
     
  • FTSE 100

    8 167,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    17 997,35
    -10,22 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    5 555,74
    -8,67 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • HANG SENG

    17 272,51
    -196,85 (-1,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2892
    -0,0017 (-0,13 %)
     

Législatives 2024 : allez-vous reprendre confiance et surconsommer, comme après chaque élection ?

HJBC/AdobeStock

Le résultat d’une élection a systématiquement des conséquences sur le moral des Français. «Chaque tenue de scrutin engendre une bulle d’optimisme avec une hausse de la confiance des ménages», indique Dorian Roucher, chef du département de la conjoncture à l’Insee, à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue ce mardi 9 juillet. Mais les élections législatives que nous venons de vivre ont un caractère inédit. Car à la différence des autres scrutins planifiés, il s’agit d’un appel aux urnes suite à l’annonce surprise de la dissolution de l'Assemblée nationale par le président de la République, Emmanuel Macron, le 9 juin. À voir donc si cette généralité avancée par l’Insee se confirmera cette fois-ci, sachant qu’aucun camp politique n’a obtenu de majorité absolue, ce qui plonge le pays dans l’incertitude sur son futur gouvernement.

Mais les indicateurs conjoncturels, collectés par l’Insee avant l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale, sont déjà plutôt bien orientés. L’institut prévoit une croissance de l’économie de la France de +1,1% en 2024, comme en 2023. «L’inflation tend à ralentir depuis le printemps dernier, en passant d’un record de +6,3% en mars 2023 (versus mars 2022) à +2,1% en juin 2024, sur les douze derniers mois», ajoute Dorian Roucher. Même constat pour les prix des produits alimentaires, dont l’inflation a été ramenée de +2,5% en mars dernier à +0,1% en juin 2024, sur un an. Mieux, l’Insee prévoit une nouvelle baisse des prix alimentaires d’ici (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vacances d’été 2024 : vous en avez assez des musées ? Visitez des usines !
JO 2024 : comment les Jeux de Paris vont booster l’économie française
Législatives 2024 : les agences de notation tirent déjà la sonnette d'alarme
Résultats des législatives 2024 : la gauche en tête, et si finalement, rien ne changeait ?
Rentrée 2024 : que sont les «groupes de besoins» bientôt présents dans tous les collèges ?