La bourse ferme dans 6 h 55 min
  • CAC 40

    6 480,73
    -9,27 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 711,77
    -3,60 (-0,10 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0221
    +0,0003 (+0,03 %)
     
  • Gold future

    1 805,30
    -7,00 (-0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    22 542,27
    -951,40 (-4,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,24
    -22,11 (-3,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,00
    -0,50 (-0,55 %)
     
  • DAX

    13 538,85
    +3,88 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 481,16
    -6,99 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2096
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Job de rêve : goûteur professionnel de bonbons au Canada

Goûter plus de 3.500 bonbons par mois pour un salaire annuel de 100.000 dollars canadiens (77.000 euros), le tout depuis son canapé. Voilà une offre d'emploi alléchante publiée par Candy Funhouse, une boutique canadienne de friandises en ligne, qui recherche son nouveau "directeur général des confiseries". Le rôle consiste "à mener la politique de confiserie Funhouse et à aiguiller les trois 'bonbonlogues' déjà présents. "Au début de l'année dernière, nous étions à la recherche de 'bonbonlogues', nos goûteurs de saveurs originales", a indiqué Vanessa Janakijevski-Rebelo, porte-parole de Candy Funhouse à l'AFP.

"Nous cherchons maintenant notre directeur général des confiseries, qui guidera nos 'bonbonlogues' tout en douceur !" Il incombera à l'heureux élu de nombreuses responsabilités, comme l'approbation de nouveaux produits à l'aide du "label DGC (Directeur général des confiseries)", l'organisation de "réunions du conseil des confiseries" ou encore le rôle de "goûteur en chef". Sans oublier la prise en charge de "tout ce qui est amusant" dans l'entreprise.

L'offre est ouverte à toute personne vivant en Amérique du Nord et ayant cinq ans ou plus. Il faut, bien évidemment, avoir "des papilles en or" et "une passion pour les sucreries", précise l'offre d'emploi. Candy Funhouse a indiqué avoir déjà reçu plus de 100.000 candidatures en deux semaines. "La majorité proviennent d'adultes, mais environ 25 % sont des enfants", a détaillé la porte-parole. Sur les réseaux sociaux, l'annonce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Job de rêve : cette île paradisiaque recherche un... libraire
Coaching live Management : créer sa boîte avec Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar
Le QG numérique, clé de l’avenir du télétravail hybride
Prime Macron : revers pour le gouvernement au Sénat sur la pérennisation du dispositif
Ségur de la santé : une nouvelle revalorisation très ciblée… en attendant mieux pour tous les oubliés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles