Marchés français ouverture 1 h 25 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 582,19
    +154,54 (+0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,0408
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 907,08
    +8,31 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    29 204,55
    +549,04 (+1,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,53
    +1,42 (+0,21 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Investissement outre-mer : vous pouvez espérer de 10 à 14% de rentabilité

En proie à de graves difficultés économiques, les régions de l’outre-mer bénéficient d’aides spécifiques de l’Etat, via le dispositif «Girardin», très alléchant pour les contribuables. Il consiste à acheter des parts d’une société qui, à l’aide d’un prêt complémentaire, achète des biens (industriels ou immobiliers) pour les louer à un exploitant local durant cinq ans.

Ces biens ne sont jamais récupérés (ils sont vendus à l’exploitant à très bas prix), mais la réduction d’impôts obtenue en échange est si importante qu’elle permet largement de s’y retrouver : les rentabilités excèdent souvent 12% l’an. Le seul risque est que le montage soit mal ficelé (matériel non livré, faillite de l’exploitant avant cinq ans…). La mise est alors perdue et l’avantage fiscal doit être remboursé au fisc. D’où la nécessité de passer par des intermédiaires expérimentés.

La réduction d’impôts est moins élevée quand le montage a été agréé par l’administration. Vous aurez droit, pour un montage industriel, à une réduction d’impôts égale à 44 ou 34% (si Bercy a donné son agrément, réduisant ainsi les risques) du montant de l’opération, c’est-à-dire votre mise plus le prêt souscrit, le tout dans la limite de 18 000 euros par an. Pour un montage immobilier, la réduction d’impôts est de 30%.

Dans tous les cas, le plafond de l’avantage fiscal n’étant retenu qu’après déduction de la part rétrocédée à l’exploitant, il peut en réalité grimper à 41 000 euros pour une opération industrielle (53 000 euros si elle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette commune veut payer l'électricité de ses habitants
Départ à la retraite, rachat d’un PER : comment limiter votre imposition lors de la déclaration de revenus
La résiliation de plusieurs “petits” contrats d’assurance bientôt facilitée
La loi Malraux, l’investissement locatif pour les gros patrimoines
Crédit d’impôt instantané : “À partir du 14 juin, ça va être un raz-de-marée”, prédit Brice Alzon, le président de la FESP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles