Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 061,72
    -609,32 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    16 697,65
    -103,90 (-0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0811
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 322,86
    -2 113,41 (-3,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,58
    -43,08 (-2,87 %)
     
  • S&P 500

    5 261,76
    -45,25 (-0,85 %)
     

Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : qui pourrait racheter la plateforme ?

tashatuvango/Adobe Stock

Sur le front sino-américain, la tension est palpable. Malgré l’ultimatum lancé par les Etats-Unis, ByteDance, la maison mère chinoise de TikTok, a annoncé jeudi 26 avril qu’elle n’avait aucune intention de vendre son application. «Les informations de la presse étrangère selon lesquelles ByteDance envisagerait de vendre TikTok ne sont pas vraies», a affirmé l'entreprise sur Toutiao, une plateforme qui lui appartient.

Le Sénat américain a adopté mardi un texte, «TikTok Bill», promulgué le lendemain par le président Joe Biden. Ce texte oblige ByteDance à vendre TikTok dans un délai de douze mois, sous peine d’exclusion des boutiques d’applications d’Apple et de Google sur le territoire américain.

La raison de cette sommation ? Les autorités américaines estiment que l’application de vidéos courtes permet au gouvernement chinois d’espionner et de manipuler les citoyens américains. A l’origine de ces inquiétudes, une loi chinoise de 2017 qui contraint les entreprises locales à fournir, sur demande de Pékin, des données personnelles relevant de la sécurité nationale. ByteDance conteste ces allégations, fustigeant des «méthodes de voyou» employées par les Etats-Unis et exprimant sa volonté de se battre devant les tribunaux américains.

Mais face à la pression américaine, la maison mère chinoise de TikTok tiendra-t-elle ? Quoi qu’il en soit, plusieurs personnalités ont déjà fait savoir qu’elles seraient intéressées par le rachat du réseau social, dont la valeur devrait dépasser les 100 milliards (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre Dame-de Paris sera-t-elle prête pour les Jeux olympiques 2024 ?
4G dans l'espace : sera-t-il bientôt possible de téléphoner depuis la Lune ?
Le gouvernement dévoile de nouvelles mesures pour les agriculteurs
Nina Métayer : «Ma boutique en ligne me permet d'avoir plus de liberté pour créer»
Des agriculteurs s'opposent aux tomates importées du Maroc : action dans les supermarchés