La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    27 119,66
    +2 062,24 (+8,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +41,45 (+6,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

Intérêt légal : le taux augmente pour les particuliers à partir du 1er janvier 2021

Mathieu BRUCKMULLER
·1 min de lecture

Il y a du nouveau à compter de vendredi pour les taux de l’intérêt légal. Mis à jour chaque semestre et publiés samedi 26 décembre au Journal officiel, ils permettent de calculer le montant des intérêts compensatoires en cas de retard de paiement d’une dette. L’intérêt légal est utilisé, par exemple, en cas de retard de remboursement suite à une rétractation, ou d’erreur de calcul du taux annuel effectif global (TAEG) d’un crédit.

Mode de calcul

Le taux d'intérêt légal correspond à la somme entre le principal taux directeur de la Banque centrale européenne en vigueur deux mois avant le début du semestre considéré et de 60% de la moyenne (sur 2 ans) de l'écart constaté entre ce taux directeur de la BCE et le taux des crédits d’une durée de moins d’un an soit en crédit à la consommation des particuliers soit en crédit aux sociétés non financières résidentes (hors découverts).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : les 3 principales nouveautés de 2021
- Forfait mobile : 200Go de datas pour moins de 20 euros par mois chez Prixtel
- Epargne retraite : indépendants, n'oubliez pas l'échéance du 31 décembre !