La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 279,18
    -119,26 (-0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Un institut français recherche des volontaires pour rester allongé pendant deux mois pour 18.000 euros

isitsharp/Getty Images

C'est une drôle de proposition qu'a dévoilée l’Institut de médecine et physiologie spatiales (MEDES) de Toulouse, relaie Franceinfo. Afin de préparer au mieux des vols dans l'espace, la clinique spatiale du CNES recherche plusieurs volontaires prêts à s'aliter pendant deux mois afin de "tester la gravité artificielle et l’exercice sur vélo en position allongée comme méthode de prévention". Toute la journée, pendant 60 jours, les volontaires devront rester couchés avec les pieds placés légèrement au-dessus de la tête. Pour cela, ils seront rémunérés 18.000 euros (4.500 € étalés sur quatre ans). Une étude "hors du commun" réalisée tant pour le CNES que pour l'Agence spatiale européenne.

Comme le précise Actu.fr, dans le cadre de cette étude appelée BRACE (Bed Rest Artificial Gravity and Cycling Exercise), les volontaires recherchés doivent être âgés de 20 à 45 ans et l'opération globale durera 88 jours. "Les 14 premiers jours permettront de réaliser les mesures de base, puis suivront 60 jours d'alitement et les 14 derniers jours seront dédiés au recueil des mesures post-alitement et à la récupération", indique le MEDES. Cependant, il faudra aussi répondre à plusieurs autres critères comme être en parfaite santé, être non-fumeur, mesurer entre 1 m 58 et 1 m 90, pratiquer une activité physique régulière, avoir un indice de masse corporelle (IMC) entre 20 et 27 kg/m² et ne pas avoir d'allergie ou de restrictions alimentaires.

L'étude se déroulera entre le 4 avril et le 4 juillet prochain. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix des péages : Bruno Le Maire aurait étouffé un rapport décoiffant sur les sociétés d'autoroute, selon “Le Canard enchaîné”
Marine Le Pen conteste l'invalidation de plus de 300 000 euros de ses frais de campagne présidentielle
Médicaments génériques : fabricants et pharmaciens s'opposent à une nouvelle baisse des prix
Arnaque à l'espace publicitaire : ils utilisaient près de 11 millions de smartphones pour détourner de l'argent
Plan anti-sécheresse : le Gouvernement veut améliorer la réutilisation des eaux usées