La bourse ferme dans 7 h 19 min
  • CAC 40

    5 564,14
    +45,59 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 522,63
    +30,09 (+0,86 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1979
    +0,0044 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    1 796,90
    +16,00 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    16 235,38
    -15,63 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,82
    +18,22 (+5,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,60
    +0,26 (+0,57 %)
     
  • DAX

    13 410,63
    +119,47 (+0,90 %)
     
  • FTSE 100

    6 353,33
    +87,14 (+1,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3383
    +0,0051 (+0,38 %)
     

INGENICO GROUP : Troisième trimestre 2020 Un T3’20 qui valide pleinement les objectifs 2020

INGENICO GROUP
·16 min de lecture

Communiqué de presse

Paris, le 29 octobre 2020

Troisième trimestre 2020

Un T3’20 qui valide pleinement les objectifs 2020

Baisse organique à un chiffre dans la fourchette
moyenne à haute du chiffre d’affaires confirmée

Ensemble des objectifs 2020 réitérés

Chiffre d’affaires de 646 millions d’euros, en baisse de 9% à données comparables1

Retail en baisse organique de 5% sur le T3’20, performance meilleure qu’attendue

Stabilisation des activités SMB, Enterprise et Payone
tandis que Global Online reste impacté par le vertical Travel

Performance de B&A dans la trajectoire d’un redressement progressif
avec une baisse organique de 14% au T3’20

Fit for Growth et plan d’action Covid-19 en pleine exécution
pour délivrer 135 millions d’euros d’impact en 2020,

Ensemble des objectifs 2020 réitérés
Baisse organique à un chiffre dans la fourchette moyenne à haute
du chiffre d’affaires en 2020

Marge d’EBITDA 2020 supérieure à 21% sur le chiffre d’affaires net

Taux de conversion de l’EBITDA en free cash-flow supérieur à 50%

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 - ING), leader mondial des solutions de paiement intégrées, annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le troisième trimestre, au 30 septembre 2020.

Michel-Alain Proch, Directeur financier d’Ingenico Group, commente : « Dans le contexte de la crise du Covid-19, le Groupe a affiché une performance solide tout au long du troisième trimestre, avec une croissance organique en baisse de 9% se composant d’une meilleure performance qu’attendue de Retail tandis que B&A ressort complètement en ligne avec nos attentes. L’évolution récente de la situation sanitaire nous conduit à rester prudents sur la pente de reprise du quatrième trimestre qui devrait être plus graduelle que prévue. Après prise en compte de la dynamique des deux derniers trimestres de l’année, nous confirmons notre scénario à savoir une baisse organique à un chiffre dans la fourchette moyenne à haute du chiffre d’affaires en 2020.
Au cours de ces neuf premiers mois de l’année, nous avons poursuivi l’exécution avec succès de notre plan d’action Covid-19 ainsi que notre plan Fit for Growth, et confirmons notre objectif de générer un impact EBITDA de 135 millions d’euros d’économies en 2020. Je voudrais remercier nos équipes pour leur mobilisation proactive durant cette période, et saluer leur engagement qui nous a permis d’atteindre ces résultats opérationnels solides trimestre après trimestre, et ce, malgré la situation sanitaire. Enfin, le rapprochement avec Worldline est maintenant réalisé, et l’intégration est complètement en ligne afin de créer un champion européen incontesté des paiements. »

Chiffres clés


9 mois 2020

T3 2020

M€

% Variation

M€

% Variation

Comparable1

Publiée

Comparable1

Publiée

Retail

980

-4%

-7%

348

-5%

-7%

SMBs

174

-3%

-4%

60

-6%

-6%

Global Online

252

-7%

-8%

84

-14%

-15%

Enterprise

268

-3%

-10%

98

4%

-3%

Payone

286

-5%

-5%

107

-5%

-5%

B&A

908

-12%

-16%

297

-14%

-22%

EMEA

323

-9%

-9%

111

-4%

-4%

Amérique Latine

142

-17%

-41%

53

-13%

-45%

Amérique du Nord

176

22%

36%

54

-8%

-4%

Asie-Pacifique

266

-26%

-26%

79

-27%

-29%

TOTAL

1 888

-8%

-12%

646

-9%

-14%

Performance du troisième trimestre 2020

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires net ressort à 646 millions d’euros, en baisse de 9% à données comparables. En données publiées, le chiffre d’affaires net est ressorti en baisse de 14% par rapport au troisième trimestre 2019 et intègre un effet de change négatif de 34 millions d’euros et l’impact de la cession de l’activité « Healthcare » France.

Au cours de ce trimestre, la business unit Retail a réalisé un chiffre d’affaires net de 348 millions d’euros, affichant une baisse de 5% à données comparables. A données publiées, l’activité a baissé de 7% et intègre un effet de change négatif de 6 millions d’euros et l’impact de la cession de l’activité « Healthcare » France. Au cours de ce troisième trimestre, les différentes divisions ont évolué, à données comparables, comme ci-après :

  • SMB (- 6%) : La performance du troisième trimestre est légèrement supérieure à nos attentes avec une croissance positive des verticaux hors voyages. Dans ce contexte, SMB a continué de faire croitre sa base de marchands avec environ 1 000 nouveaux marchands nets par mois (plus de 4 000 nouveaux marchands en brut par mois), notamment grâce à une diminution de son taux d’attrition durant la période, et par une bonne dynamique des marchands digitaux. Au cours du troisième trimestre, l’offre in-store intégrée dédiée aux ISVs, Bambora Connect, poursuit son développement avec la montée en puissance significative d’un contrat signé au cours du premier semestre 2020 et offrant de bonnes perspectives de croissance pour le quatrième trimestre 2020.

  • Global Online (- 14%) : La performance du troisième trimestre ressort en ligne avec les attentes avec une bonne dynamique sur les verticaux non-Travel tels que les marketplaces, les jeux vidéo en ligne ou les biens digitaux qui poursuivent une croissance à deux chiffres, mais non suffisante pour compenser l’impact du Travel. Ce dernier reste impacté par la baisse du trafic international, comme attendu, et malgré quelques reprises concernant les voyages domestiques et inter-régionaux, ainsi que par une baisse des flux de remboursements qui avaient contribué à la performance du deuxième trimestre 2020. Au niveau régional, l’Asie-Pacifique est restée dynamique avec une croissance à deux chiffres. Sur la période, Global Online a poursuivi son développement géographique et commercial avec des gains de nouveaux marchands et des relations étendues avec des marchands existants, tels que Shein, Zendesk ou Mindbody.

  • Enterprise (+ 4%) : La performance ressort légèrement supérieure à nos attentes sur le troisième trimestre 2020, malgré une base de comparaison élevée au T3’19, portée par les activités « Healthcare » en Allemagne. Retraité de cet effet de base, Enterprise a progressé de 9% en croissance organique. La division bénéficie d’une forte traction à la fois sur les ventes de terminaux et sur les activités transactionnelles. Ces dernières ont continué de croître à deux chiffres, une performance tirée par la plateforme européenne omnicanale (Axis) dont les volumes traités se sont redressés au cours du trimestre après un T2’20 fortement impacté par les confinements en Europe. Les ventes de POS ont profité d’une dynamique forte. En parallèle, les activités Nord-américaines sont restées solides avec une activité revenant sur des niveaux normatifs.

  • Payone (- 5%) : La performance ressort en ligne avec les attentes sur le troisième trimestre 2020, alimentée par une accélération de la transition vers les paiements électroniques dans la trajectoire du T2’20. L’usage de cartes de paiements sur le marché allemand continue d’augmenter grâce notamment au relèvement des seuils sans contact, favorisant leur utilisation. Ce mode de paiement représente aujourd’hui c.60% des paiements électroniques contre c.50% pre-Covid La conversion de la clientèle des Caisses d’Epargne aux solutions de paiement de Payone s’est poursuivie au cours du trimestre, tirée par l’offre « one-stop shop » et les capacités d’onboarding digitales, avec un rythme de plus de 1 000 nouveaux marchands nets intégrés chaque mois à la plateforme. L’accélération du basculement de la région DACH vers l’utilisation des paiements électroniques devrait bénéficier à Payone dans les trimestres à venir.

La business unit B&A a généré au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires net de 297 millions d’euros, en baisse de 14% à données comparables. A données publiées, l’activité a baissé de 22% et intègre un effet de change négatif de 28 millions d’euros. Au cours de ce troisième trimestre, les différentes régions ont évolué, à données comparables, comme ci-après :

  • Europe, Moyen-Orient et Afrique (- 4%) : Au cours du T3’20, la performance de la région est solide et légèrement supérieure à nos attentes avec une amélioration constante de la dynamique trimestre après trimestre. Au troisième trimestre, la France a renoué avec la croissance, et certaines zones comme la région DACH et la région ibérique ont affiché de bonnes dynamiques, cette dernière tirant notamment parti d’un contrat Terminal as a Service signé au cours du S1’20 ainsi que des premières livraisons de terminaux Android. Entre-temps, le Royaume-Uni et l’Italie sont quant à eux restés fortement impactés par l’environnement actuel. Comme attendu, l’Europe de l’Est, après un retour à la croissance au S1’20, a poursuivi sur cette trajectoire, alors que la Russie a continué de souffrir d’une base de comparaison élevée et d’un portefeuille de projets faible. La trajectoire globale de la région devrait rester solide au cours des prochains trimestres avec une amélioration de la performance globale.

  • Asie-Pacifique (- 27%) : La performance est en deçà des attentes sur le troisième trimestre. La Chine a continué d’être impactée par un portefeuille d’activité faible lié au manque de projets initiés au cours du S1’20, et cette situation devrait se poursuivre au cours des prochains trimestres. En parallèle, l’Inde a été fortement impactée ce trimestre par les confinements toujours en vigueur dans le pays. Comme au cours du S1’20, l’Asie du Sud-Est a été plus faible, avec un retour normalisé de l’activité en Indonésie, impactée par un effet de base de comparaison élevée. Entre-temps, la région Pacifique a affiché une bonne dynamique, bénéficiant des réussites commerciales et du portefeuille de projets, une tendance qui devrait se poursuivre au T4’20.

  • Amérique Latine (- 13%) : Le rythme de croissance sur le troisième trimestre est ressorti légèrement supérieur aux attentes, avec un marché brésilien encore impacté par la situation Covid-19 et combiné à une base de comparaison élevée. Cette situation devrait continuer à peser sur la performance au cours des prochains trimestres. Dans les autres pays, tels que la Colombie, l’Argentine et le Pérou, la dynamique se poursuit sur la même trajectoire que le S1’20, portée par les gains de contrats et les projets en portefeuille.

  • Amérique du Nord (- 8%) : La performance du troisième trimestre ressort en ligne avec les attentes, avec un niveau d’activité se stabilisant séquentiellement après quatre trimestres de forte croissance. Au niveau régional, l’activité au Canada est revenue sur un niveau normatif au cours du trimestre. La croissance des activités américaines reste forte, bénéficiant de la mise en œuvre de l’initiative ISVs qui a montré une dynamique continue, portée par l’exécution de projets et la poursuite du développement des programmes de partenariats. Entre-temps, le premier contrat Terminal as a Service a été signé au cours du T3’20. La demande liée au cycle de renouvellement EMV est restée robuste et la consolidation de parts de marché s’est poursuivie. Globalement, le portefeuille de projets devrait soutenir le niveau d’activité dans les trimestres à venir, niveau se stabilisant séquentiellement.

Ensemble des objectifs 2020 confirmés

  • Chiffre d’affaires net : une baisse organique à un chiffre dans la fourchette moyenne à haute ;

  • EBITDA : une marge d’EBITDA supérieure à 21% du chiffre d’affaires net (20,9% en 2019) ;

  • Free cash-flow : une conversion de l’EBITDA en FCF supérieure à 50%.

Les objectifs 2020 communiqués en avril 2020 ont été construits sur la base des trois scénarios suivants structurés selon des courbes de retour d’activité à la normale différentes :

  • Scénario 1 : retour à la guidance de croissance organique pré-Covid de 4% à 6% au 4ème trimestre 2020 conduisant à une baisse organique à un chiffre dans le bas de la fourchette moyenne à haute en 2020 ;

  • Scénario 2 : retour à la guidance de croissance organique pré-Covid de 4% à 6% au mois de décembre 2020 conduisant à une baisse organique à un chiffre dans le milieu de la fourchette moyenne à haute en 2020 ;

  • Scénario 3 : retour à la guidance de croissance organique pré-Covid de 4% à 6% au 1er trimestre 2021 conduisant à une baisse organique à un chiffre dans le haut de la fourchette moyenne à haute en 2020.

Après neuf mois d’activité, les hypothèses sous-jacentes restent inchangées, à savoir un retour progressif de la consommation dans un environnement de réouverture des commerçants selon les contraintes sanitaires, un scénario central pour le segment voyage sans reprise des voyages internationaux d’ici 2021 et une reprise graduelle des voyages régionaux, et après prise en compte de possibles reconfinements localisés de courte durée dans des pays où le Groupe opère.

Sur la base de la performance récente, à savoir un troisième trimestre 2020 supérieur aux attentes, tiré par un rebond supérieur de l’activité post-confinement, Ingenico anticipe dorénavant pour le quatrième trimestre une pente de redressement progressive.

Malgré ce léger décalage, la performance globale du Groupe pour l’année 2020 devrait s’établir dans la fourchette annoncée d’une baisse organique à un chiffre dans la fourchette moyenne à haute, confirmant ainsi le scénario de croissance anticipé.

Dans ce contexte, le Groupe confirme son plan d’action fort et holistique activé au cours du mois de mars afin d’adapter sa base de coûts, protéger sa rentabilité et préserver sa trésorerie. Par conséquent, en plus du plan Fit for Growth qui délivrera 35 millions d’euros d’impacts EBITDA en 2020, le plan d’action C19 mis en œuvre durant le T1’20 génèrera 100 millions d’euros d’impacts EBITDA supplémentaires en 2020.

Les moteurs de croissance long terme d’Ingenio Group restent intacts et le Groupe est convaincu que nous devrions sortir plus forts de cette crise, avec l’engagement de l’ensemble des collaborateurs dédiés à nos clients, tout cela pour le bénéfice de l’ensemble des parties prenantes.


Ø
Conférence téléphonique

Le troisième trimestre 2020 sera commenté lors d’un webcast audio et d’une conférence téléphonique qui aura lieu le 29 octobre 2020 à 7h15, heure de Paris (6h15 au Royaume-Uni). La présentation et l’audio webcast seront disponibles à l’adresse www.ingenico.com/finance. La conférence téléphonique sera accessible en composant l’un des numéros suivants : +33 (0) 1 70 37 71 66 (depuis la France), +1 212 999 6659 (depuis les États-Unis) et +44 20 3003 2666 (depuis les autres pays) avec l’ID de conférence : Ingenico.

Le présent document contient des données de nature prospective. Les tendances et objectifs indiqués dans le présent document sont fondés sur des données, hypothèses et estimations, considérées comme raisonnables par Ingenico Group. Ces données, hypothèses et estimations, sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment aux résultats d’Ingenico Group et de ses filiales. Ces données de nature prospective ne constituent en aucun cas une garantie de performance future, présentent des risques et des incertitudes. Les résultats réels sont susceptibles d’être substantiellement différents de ceux figurant dans ces données de nature prospective. Ingenico Group ne prend donc pas d’engagement ferme sur la réalisation des objectifs figurant dans le présent document. Ingenico Group et ses filiales, dirigeants, représentants, employés et conseils respectifs n’acceptent aucune responsabilité de quelque nature que ce soit au titre de ces informations prospectives. Le présent document ne constitue en aucun cas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’acquisition ou de souscription de valeurs mobilières ou instruments financiers.

À propos d’Ingenico Group

Ingenico Group (Euronext : FR0000125346 – ING) construit le paiement de demain au service d’une croissance durable et inclusive. Leader mondial des solutions de paiement intégrées, le Groupe accompagne les marchands avec son offre de services sécurisés sur l’ensemble des canaux de vente et s’adapte aux ambitions de ses clients pour les aider à garantir une expérience client unique. Ingenico Group est le partenaire de confiance des institutions financières et des marchands, des plus petits commerçants aux enseignes référentes de la grande distribution. Il s’appuie sur un ancrage mondial fort, avec plus de 8 000 collaborateurs dans le monde, 90 nationalités et une présence commerciale dans 170 pays. Notre communauté internationale d’experts du paiement anticipe les évolutions du commerce et les comportements des consommateurs pour fournir à nos clients les solutions technologiques de pointe les plus complètes, partout où ils en ont besoin.
www.ingenico.com
@ingenico

Pour consulter toutes les publications de nos experts, rendez-vous sur notre blog.

Contacts / Ingenico Group

Investisseurs
Laurent Marie
VP Relations investisseurs &
Communication financière
laurent.marie@ingenico.com
(T) / (+33) (0)1 58 01 92 98

Communication
Hélène Carlander
PR Officer
helene.carlander@ingenico.com
(T) / (+33) (0)1 58 01 83 17


ANNEXE 1 :
Passage chiffre d’affaires brut à chiffres d’affaires net

Suite à la finalisation de la refonte du modèle d’affaires opérationnel, le reporting a été ajusté de la manière suivante :

  • Retraitement de la contribution des activités Healthcare France cédées fin 2019

  • Reconnaissance du chiffre d’affaires Mexique dans la région Amérique du Nord contre Amérique Latine auparavant liée à un changement de responsabilités managériales

En parallèle, comme annoncé et afin d’apporter plus de transparence et de faciliter la lecture des performances, le chiffre d’affaires est maintenant publié en net (hors commissions d’interchange).

1. ANCIEN REPORTING EN BASE PUBLIEE (CHIFFRE D'AFFAIRES BRUT)

En million d'euros

T1 2019

T2 2019

T3 2019

T4 2019

2019

Retail

435

471

501

512

1 919

SMBs

79

85

90

89

343

Global Online

133

141

152

155

582

Entreprise

91

104

101

116

412

Payone

131

142

158

152

582

Banques & Acquéreurs

318

387

379

367

1 451

EMEA

110

130

116

118

473

Amérique Latine

65

78

96

85

325

Amérique du Nord

31

42

56

60

189

APAC

112

136

111

104

463

TOTAL

753

858

880

879

3 370

2. NOUVEAU REPORTING EN BASE PRO FORMA (CHIFFRE D'AFFAIRES BRUT)

En million d'euros

T1 2019 PF

T2 2019 PF

T3 2019 PF

T4 2019 PF

2019 PF

Retail

430

464

500

512

1 906

SMBs

79

85

90

89

343

Global Online

133

141

152

155

582

Entreprise

87

96

99

116

399

Payone

131

142

158

152

582

Banques & Acquéreurs

319

389

376

365

1 449

EMEA

111

132

117

119

479

Amérique Latine

57

72

83

81

293

Amérique du Nord

37

46

62

57

201

APAC

115

140

114

108

477

TOTAL

749

853

875

878

3 355


3. ANCIEN REPORTING EN BASE PUBLIEE (CHIFFRE D'AFFAIRES NET)

En million d'euros

T1 2019

T2 2019

T3 2019

T4 2019

2019

Retail

324

351

376

394

1 444

SMBs

57

60

64

66

246

Global Online

85

90

99

101

374

Entreprise

91

104

101

116

412

Payone

91

98

112

111

412

Banques & Acquéreurs

318

387

379

367

1 451

EMEA

110

130

116

118

473

Amérique Latine

65

78

96

85

325

Amérique du Nord

31

42

56

60

189

APAC

112

136

111

104

463

TOTAL

642

738

755

761

2 895

4. NOUVEAU REPORTING EN BASE PRO FORMA (CHIFFRE D'AFFAIRES NET)

En million d'euros

T1 2019 PF

T2 2019 PF

T3 2019 PF

T4 2019 PF

2019 PF

Retail

319

344

374

394

1 431

SMBs

57

60

64

66

246

Global Online

85

90

99

101

375

Entreprise

87

96

99

116

399

Payone

91

98

112

111

412

Banques & Acquéreurs

319

389

376

365

1 449

EMEA

111

132

117

119

479

Amérique Latine

57

72

83

81

293

Amérique du Nord

37

46

62

57

201

APAC

115

140

114

108

477

TOTAL

637

733

750

760

2 881




1 A périmètre et change constants


Pièce jointe