La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 910,01
    -62,86 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2097
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Inflation : la Grèce impose une mesure radicale aux supermarchés

stokkete/Adobe Stock

Afin de lutter contre l'inflation, qui a atteint 12,1 % en Grèce, soit l’une des plus élevées de l’Union européenne selon Eurostat, le gouvernement conservateur a décidé de mettre en place, à partir de ce mercredi 2 novembre, un "panier" permettant à tous les ménages de trouver un produit dans 31 catégories (pain, lait, pâtes, riz, viande…) à un prix privilégié dans les supermarchés.

"Les citoyens vont dans les étals [des supermarchés], voient les prix qui augmentent (…) et ils se disent que c’est du vol. C’est compréhensible tant cette inflation est soudaine et continue", s'est révolté le ministre du Développement et de l’Investissement, Adonis Georgiadis, sur la chaîne de radio Skai, et dont les propos sont relayés par Le Monde, mercredi 2 novembre. Les enseignes de supermarchés ont donc l'obligation de faire la publicité sur internet ou sur les brochures publicitaires d'un produit à prix réduit pour chaque catégorie. En cas de non-respect de cette disposition, elles recevront une amende de 5.000 euros par jour de retard.

"Coup d’envoi pour le panier du ménage, qui comprend 51 produits à des prix plus bas pour faire face aux pressions inflationnistes", s’est félicité sur son compte Twitter, le ministre. "Notre but est de protéger le consommateur face à la crise inflationniste mondiale", a-t-il précisé. Cette mesure doit s'appliquer au moins jusqu’à la fin du mois de mars, selon le ministère du Développement et de l’Investissement, qui précise que la liste des produits pourra (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un vaste trafic de badges d'accès aux immeubles démantelé en région parisienne
Bronchiolite : l’ordonnance du ministre de la Santé pour enrayer la crise
La vieillesse est-elle une maladie ? L'OMS lance un débat épineux avant de rétropédaler
Le Boeing E-3, l'avion espion de l'Otan qui surveille la guerre en Ukraine
La Corée du Nord lance dix missiles, Séoul dénonce une "provocation" et riposte