La bourse ferme dans 3 h 25 min
  • CAC 40

    6 128,33
    +81,02 (+1,34 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 573,16
    +34,28 (+0,97 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0569
    -0,0018 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 823,80
    -1,00 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    19 869,29
    -436,82 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,80
    -2,99 (-0,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,26
    +1,69 (+1,54 %)
     
  • DAX

    13 305,20
    +119,13 (+0,90 %)
     
  • FTSE 100

    7 354,55
    +96,23 (+1,33 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2241
    -0,0029 (-0,24 %)
     

Inflation : la BCE promet de la « flexibilité » pour calmer les tensions

Le conseil des gouverneurs de la BCE se réunit ce mercredi à Francfort.
Le conseil des gouverneurs de la BCE se réunit ce mercredi à Francfort.

La Banque centrale européenne a tenu une réunion exceptionnelle ce mercredi 15 juin, une semaine après avoir annoncé un resserrement de sa politique monétaire pour combattre l'inflation qui s'est accompagnée d'un écart accru des coûts d'emprunt entre les États de la zone euro. La semaine dernière, la BCE avait annoncé son intention d'entamer en juillet un cycle de hausses de ses taux directeurs pour combattre l'inflation. L'institution relèvera, lors de sa prochaine réunion du 21 juillet, ses taux directeurs de 25 points de base, après avoir arrêté ses achats nets d'actifs. Mais sa présidente, Christine Lagarde, a aussi prévenu qu'il y aurait une nouvelle série de hausses des taux à partir de septembre, dont le montant inquiète les investisseurs.

Au terme de cette nouvelle réunion, la Banque centrale européenne a promis de faire preuve de « flexibilité » dans sa politique monétaire pour calmer les tensions récemment apparues sur les taux d'emprunt de l'Italie, en particulier, alors que la pandémie a « laissé des vulnérabilités durables » dans la zone euro.

À LIRE AUSSIL'économie française au défi de la stagflation

L'institution « appliquera une certaine flexibilité dans le réinvestissement » des obligations détenues au titre de son programme d'urgence lancé pendant la pandémie (PEPP), a-t-elle annoncé à l'issue d'une réunion exceptionnelle de son conseil des gouverneurs. La BCE a par ailleurs chargé ses équipes d'« accélérer » la conception d'un nouvel instru [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles