La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 263,28
    -171,85 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Inflation à 5,2% : le calcul de l'Insee reflète-t-il vraiment l'augmentation du coût de la vie ?

Le calcul de l'inflation
Le calcul de l'inflation

L'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vient de publier ses derniers chiffres sur l'inflation. Et ce n'est pas beau à voir. En mai 2022, la flambée des prix s'accélère, avec une hausse de 5,2% sur 1 an, son plus haut niveau depuis septembre 1985. Mais que signifie vraiment ce chiffre ?

Comment calcule-t-on l'inflation ?

En France, lorsqu'on parle d'inflation, on fait souvent référence sans le savoir à l'indice des prix à la consommation (IPC). Il s'agit du principal instrument de mesure de l'inflation. Il est calculé tous les mois par l'Insee, et les résultats sont publiés au Journal Officiel (JO). Cet indice est primordial, puisqu'en plus de vous donner une idée de l'évolution des prix dans le temps, il sert de base pour calculer le montant du SMIC, des pensions de retraite, ainsi que le taux du Livret A.

L'Insee l'obtient en comparant chaque mois le prix d'un panier de biens et de services. Lorsque le prix total du panier augmente, on parle d'inflation. Le contenu de ce panier est actualisé une fois par an pour refléter au mieux les habitudes de consommation des ménages. Dans le détail, le bureau des statistiques se base sur « la répartition des dépenses de consommation par poste évaluée dans le cadre des comptes nationaux », puis pondère chaque produit « proportionnellement à son poids dans la dépense de consommation des ménages ». Résultat : en 2021, les produits alimentaires représentent 17,5% du panier. Viennent ensuite les dépenses de santé (9%), l'ameublement (6,4%), et la restauration (6,3%).

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie et PER : comment profiter du nouveau tableau récapitulatif des frais
- Réforme de l'assurance emprunteur : les 4 zones d'ombre pour votre crédit immobilier
- Banque en ligne : les précisions d'ING avant l'éventuel transfert de votre argent chez Boursorama

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles