La bourse ferme dans 8 h 2 min
  • CAC 40

    6 436,33
    +6,14 (+0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 740,18
    -1,33 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0519
    -0,0037 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 810,60
    -8,30 (-0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    28 345,06
    -745,17 (-2,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    669,17
    +426,49 (+175,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    113,68
    +1,28 (+1,14 %)
     
  • DAX

    14 181,44
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 508,64
    -9,71 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 562,75
    -39,77 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,2419
    -0,0073 (-0,59 %)
     

Impôts 2022 : quels enfants puis-je rattacher à ma déclaration de revenus ?

·1 min de lecture
Déclaration de revenus
Déclaration de revenus

L'impôt sur le revenu est calculé en divisant le revenu imposable du ménage par un nombre de « parts fiscales ». On appelle ce mécanisme le quotient familial. Le contribuable a donc tout intérêt à augmenter son nombre de parts pour payer moins d'impôt. Un des meilleurs moyens d'y parvenir est d'avoir des « personnes à charge » rattachées sur sa déclaration.

Les enfants sont les personnes à charge les plus courantes. Il est possible de les rattacher à sa déclaration, de différentes manières, pour obtenir des parts en plus. Dans le langage du fisc, il faut distinguer les personnes à charge « de droit » et les personnes à charge « par voie de rattachement ».

Les personnes à charge de droit

Il s'agit des enfants mineurs du contribuable, qu'il s'agisse d'enfants légitimes, adoptés ou recueillis. Pour ces derniers, ils doivent obligatoirement vivre sous le toit du contribuable et celui-ci doit justifier qu'il assure effectivement leur entretien. Les enfants handicapés, quel que soit leur âge, sont aussi des personnes à charge de droit. La notion de « handicap » dont il est question ici s'apprécie au cas par cas, selon la situation de fait. Il n'est pas nécessaire que l'enfant en question soit titulaire d'une carte d'invalidité, qui n'est délivrée qu'aux personnes ayant au moins 80% d'invalidité. Un enfant peut ne pas avoir cette carte et être tout de même handicapé.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit conso : pourquoi les taux ne baissent pas comme d'habitude au printemps
- Réforme des droits de succession : ce que coûtent les promesses de Macron et Le Pen
- Prêt immobilier portable, rénovation... Ce que promettent Macron et Le Pen pour votre logement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles