Publicité
La bourse ferme dans 48 min
  • CAC 40

    7 910,48
    +98,39 (+1,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 856,68
    +81,37 (+1,70 %)
     
  • Dow Jones

    38 884,01
    +271,77 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,0821
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    2 031,80
    -2,50 (-0,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 670,33
    +264,44 (+0,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,97
    +0,06 (+0,08 %)
     
  • DAX

    17 385,74
    +267,62 (+1,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 680,48
    +17,97 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    15 954,64
    +373,77 (+2,40 %)
     
  • S&P 500

    5 062,32
    +80,52 (+1,62 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,52 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 742,95
    +239,85 (+1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2630
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Immobilier : ces rues parisiennes où les appartements sont invendables

Immobilier : ces rues parisiennes où les appartements sont invendables

Sur le papier, l’appartement a tout d’un petit paradis. Du charme, de la luminosité, des «parties communes nickel», 58 mètres carrés… Seul petit bémol, mais pas des moindres : il est situé rue Jean-Dolent, dans le XIVe arrondissement, perpendiculaire au centre pénitentiaire de Paris-La Santé. Cet appartement, Barnabé Abadie, directeur de l’agence Fredelion rue d’Alésia, assure au Parisien qu’il aurait pu le vendre 615 000 euros «en quelques jours», mais «à deux rues près». Malgré le nombre important d’appels, le bien n’a jamais trouvé preneur. La propriétaire a alors jeté l’éponge, et s’est résignée à rester chez elle.

Et ce bien est loin d’être un cas isolé dans la capitale. Yann Jéhanno, président de la franchise immobilière Laforêt, affirme qu'il y a bien des «quartiers délicats» qui ont «mauvaise presse», empêchant donc les propriétaires à vendre leurs appartements en bonne et due forme.

Le professionnel détaille sa liste à nos confrères. Pour lui, la rue «maudite» de Paris, c’est la rue Erlanger (XVIe). Et pour cause : en 1975, le chanteur Mike Brant s’y suicide, le «cannibale japonais» tue une jeune étudiante en 1981, et en 2019, dix personnes trouvent la mort dans un incendie criminel. Pour d’autres raisons, bien moins sordides et tragiques, Yann Jéhanno évoque des «poches dans les Xe, XVIIIe et XIXe plus compliquées» à vendre, notamment les rues où s’installent des camps de migrants ou celles marquées par la prostitution, la délinquance, le trafic de drogue. Pour lui, l’une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Adaptation des logements au vieillissement : les équipements éligibles au crédit d’impôt en 2024
Les ventes aux enchères dégressives débarquent dans l'immobilier
Crise du logement : faut-il bloquer les routes pour que le gouvernement réponde ?
Immobilier : cette loi qui pourrait atomiser les locations touristiques à la montagne
Châteaux : ce marché immobilier très particulier est lui aussi touché par les baisses de prix