Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 429,75
    -241,29 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    16 943,74
    +142,20 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0830
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 781,78
    -2 265,34 (-3,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 476,96
    -25,70 (-1,71 %)
     
  • S&P 500

    5 322,04
    +15,03 (+0,28 %)
     

Immobilier neuf : le chantier est à l’arrêt, ils ne pourront découvrir leur logement qu’en… 2027

Pixabay

Un rêve qui vire au cauchemar. Les futurs propriétaires d'un projet immobilier à Noisy-le-Grand sont aux prises avec une situation désastreuse, la livraison de leur immeuble étant repoussée à 2027. Le promoteur Édouard Denis se retrouve au centre des critiques, les retards de livraisons étant attribués à des malfaçons présumées qui ont interrompu la construction fin 2021. Entre espoirs déçus et frustrations croissantes, les acheteurs se trouvent dans une impasse, ayant déjà versé jusqu'à 30 000 euros en loyers pour pallier ces retards. Certains ont même dû opter pour des solutions temporaires comme résider dans des campings, aggravant leur préjudice financier et émotionnel, rapporte Le Parisien ce jeudi 18 avril.

Les acheteurs lésés ont décidé de lutter pour obtenir une compensation adéquate, certains ayant entamé des démarches légales pour défendre leurs droits. Les retards injustifiés et les problèmes de qualité de construction ont incité les plaignants à exiger des remboursements de loyers et des indemnisations pour les dommages subis. Sollicité par Le Parisien, le promoteur Édouard Denis n'a pas réagi aux demandes, laissant les acheteurs dans l'incertitude concernant l'avenir de leurs investissements. La Société publique locale d'aménagement de Noisy-le-Grand a reconnu les difficultés du chantier, imputant les retards à plusieurs facteurs, tels que des malfaçons ou la faillite de certains fournisseurs.

Face à la perspective d'attendre jusqu'en 2027 pour une livraison éventuelle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Votre propriétaire peut-il vous refuser le raccordement du logement à la fibre ?
Déclaration de revenus 2024 : quels abattements appliquer à vos loyers Airbnb de 2023 ?
Immobilier : ces jeunes fonctionnaires optent pour le partage de logement avec des seniors
Balcons en France : une menace pour la sécurité des résidents ?
Location immobilière : ces bailleurs qui imposent leurs conditions en dehors de tout cadre légal