La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 604,95
    -867,48 (-2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

La HAS autorise le vaccin Moderna pour les 12-17 ans

·1 min de lecture
LA HAS AUTORISE LE VACCIN MODERNA POUR LES 12-17 ANS

PARIS (Reuters) - La Haute autorité de santé (HAS) a validé mercredi l'utilisation en France du vaccin Moderna contre le COVID-19 pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans.

"Dans le contexte d'une circulation forte du variant Delta, la HAS valide l'intégration du vaccin Moderna dans la stratégie vaccinale contre le SARS-CoV-2, et saisit cette occasion pour réaffirmer que la vaccination est essentielle pour lutter efficacement contre l'épidémie", dit la HAS dans un communiqué.

Cette décision fait suite à l'aval donné vendredi à l'administration de ce vaccin pour cette tranche d'âge par l'Agence européenne des médicaments.

Jusqu'ici, seul le vaccin de Pfizer-BioNTech (Comirnaty), homologué en mai dernier, était autorisé pour les mineurs.

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a précisé mercredi matin sur franceinfo les modalités de la rentrée de septembre, déclarant que les collégiens et lycéens non vaccinés devraient suivre les cours à distance si un cas de contamination au coronavirus était détecté dans leur classe.

Pour les écoliers, le gouvernement maintient le dispositif prévoyant la fermeture d'une classe en cas de test positif.

(Reportage Jean-Stéphane Brosse et Nicolas Delame, édité par Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles