La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 812,80
    -146,59 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

God of War Ragnarök a un souci : il gâche ses propres énigmes

Les personnages de God of War Ragnarök parlent parfois beaucoup trop. Quand ils révèlent des solutions à des puzzles, cela peut devenir agaçant.

Derrière ses combats dantesques, God of War Ragnarök mise sur une narration soutenue pour captiver les joueuses et les joueurs. Le titre s’en remet à de nombreux dialogues, distillés tout au long de l’aventure. Si Kratos, le héros, sait compter ses mots, ce n’est pas le cas de ses compagnons routes. Et il arrive souvent qu’ils parlent bien trop, notamment pendant les passages où il faut trouver la solution à un puzzle.

« Je regardais un ami jouer à God of War Ragnarök. Il était en train de résoudre une énigme, mais cela a pris trop de temps alors le jeu lui a donné un indice. Je ne l’ai jamais vu aussi en colère », témoigne Ratatoskr dans un tweet publié le 14 novembre. « Si un jeu vidéo vous donne la solution à un puzzle 20 secondes après l’avoir commencé, alors ça ne sert à rien d’inclure des puzzles », affirme Joseph Pugh dans un message partagé 4 jours plus tôt.

[Lire la suite]